BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

OBJECTIF DU JOURNAL

« Le Journal Citoyen » est conçu pour donner un éclairage différent de l’information en publiant des articles axés en priorité sur l’actualité : qu’elle soit de provenance Africaine, Européenne ou de  tout Autre part du Monde.

L’idée est de livrer une information indépendante, diverse et précise avec comme originalité : divers courants de pensée.

Le but est d’être interrogateur, d’interpeller, mais aussi de donner une opinion avec une ouverture constructive.

La finalité est de rapporter ou de faire part le plus fidèlement possible des faits qui ont été constatés objectivement et qui dans la mesure du possible ne peuvent pas être contestés.

Toute personne porteuse d’information peut alors publier ses articles tout en respectant la politique éditoriale.

Ainsi, au Journal Citoyen, la parole n’est ni au pouvoir ni à l’élite mais à ceux qui ont des choses à relater. Vous avez juste à utiliser votre style et être le plus naturel possible !

 

POLITIQUE EDITORIALE

Comité de rédaction et responsabilité territoriale

Seront retenus en priorité les articles factuels, enrichis de références avec un véritable apport informationnel.

Un comité de rédaction sera chargé de filtrer les articles pour éviter tous risques de propagation, de rumeur, de désinformation, de déstabilisation ou de manipulation volontaire ou involontaire. Néanmoins chaque auteur demeure également responsable des affirmations qui sont publiées et c’est à lui d’en valider la véracité avant de les soumettre.

Le comité rédactionnel est composé par les administrateurs du site www.Bakelinfo.com

Par ailleurs nous invitons tout rédacteur à porter un maximum d’attention sur la propriété intellectuelle des informations qu’il envisage de publier dans le strict respect des droits d’auteur. En cas d’irrégularité, l’article se verra supprimé.

 

Validation des articles

Quiconque peut devenir rédacteur du Journal Citoyen indépendamment de ses orientations politiques, religieuses, culturelles ou sociales.

Notre souhait consiste justement à obtenir une diversité de profils pour créer une vraie richesse rédactionnelle et informationnelle.

Nous privilégions des faits liés à l’actualité mais il est également possible de soumettre un article de fond sur un sujet précis à condition d’y apporter des éléments nouveaux ou inédits (opinion personnelle, faits divers, polémique, etc.).

Le comité n’interviendra pas sur le fond des articles sans l’accord de l’auteur. Par contre il veillera à la syntaxe, aux fautes d’orthographes et à la mise en page et pourra éventuellement modifier le titre afin de garantir à l’article son intérêt auprès des lecteurs.

Les éventuels fichiers attachés à un article (photographies, extraits vidéo, extraits sonores) pourront être, en fonction des cas soit être mis en avant, soit être optimisés notamment en terme de poids et de taille.

Il est impératif que l’article soit signé par le nom et prénom de l’auteur et qu’il porte la mention de la ville et pays d’origine. Aucun pseudo ne peut être accepté.

Enfin le comité de rédaction pourra également après avoir alerté l’auteur modifier certaines erreurs ou impressions mineurs (par exemple faute sur une date ou un nom…) à condition que les corrections apportées ne modifient pas le sens ou la portée de l’article.

 

Refus d’un article

Les articles ne respectant pas la politique éditoriale telle que définie ci-dessus ne seront pas acceptés.

Il en est de même pour les soumissions à caractère diffamatoires, pornographiques ou commerciale. Seront rejetés également les textes d’incitation à la haine, au racisme, au sexisme, à l’homophobie, etc.

Les caractéristiques suivant conduisent également à un refus de publications :

- Articles exprimant une opinion personnelle pas suffisamment documentés,

- Articles décrivant des faits faux ou non vérifiable,

            -  Articles diffamatoires, insultants envers une autorité, une personne morale ou physique,

- Articles trop courts ou trop longs,

- Articles pas clairs, confus ou imprécis.

Les raisons d’un éventuel refus seront systématiquement communiquées à l’auteur.

Si vous résidez dans le département de Bakel, vous devez envoyer votre article à nos correspondants sur place : Aliou Sall, Idrissa Diarra, Boubacar Dembélé

Si vous résidez en dehors du département ou à l'étranger, envoyez votre article à cette adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour toute autre information contactez nous ici  : Contact

Vous remerciant d’avance de votre participation

Et aux plaisirs de vous lire bientôt !

L’Equipe Bakelinfo

 

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 Chers lecteurs comme vous le savez  l’immobilier n’est pas une mince affaire  chez les Soninkés. Il est synonyme d’espoirs et de frustrations. Pour un Soninké l’immobilier est le placement le plus sur et le plus durable et ma foie il a bien raison de le penser d’autant plus que c’est un investissement à la fois lucratif et utile. Combien sont-ils à travailler dur tous les jours pour arriver à ce but ultime qui est de construire une maison ? Cela est d’autant plus vrai pour ceux qui sont au pays que ceux qui ont émigré. Laisser un patrimoine à ses enfants est la mission que se fixent nos parents soninkés. Pour les immigrés c’est une garantie incommensurable. Envoyer de l’argent est une obligation mensuelle mais la réalisation de projets immobiliers constitue la principale préoccupation. Acheter un terrain ou construire une maison signifie que l’on a atteint un certain niveau social. Faire vivre la famille d’accord mais bâtir une maison fait entrer dans l’histoire car on aura légué une richesse aux générations futures.

Oui je pourrais dire que les Soninkés ont une fibre de bâtisseurs comme les romains l’ont été dans le temps. Qu’ils soient de France, en USA ou au Congo, ils travaillent dur et économisent au détriment de leur qualité de vie pour bâtir leurs villages. Mieux ils envahissent Dakar et ses quartiers populaires pour mettre sur pied leurs projets immobiliers.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 Chers bakelinfonautes en écrivant cet article, il m’a fallu remonter à mes très lointains souvenirs de jeunesse pour me rendre compte que le département de Bakel dispose d’un formidable atout pour le tourisme. Il n’en demeure pas moins que les touristes se font rares dans notre localité .Que l’on soit clair, je ne prône pas un tourisme de masse à la Saly Portudal ou à la Mbouroise avec tous ces corollaires à savoir la débauche, le sexe et l’alcool qui sont contraires à nos valeurs. Je prône un tourisme responsable. Certains pourront l’appeler un écotourisme qui entre dans un cadre de développement durable et de responsabilité citoyenne. Il s’agit d’accueillir des gens désireux de connaitre notre culture et nos modes de vie sans oublier notre histoire. Cela nous permet aussi de s’ouvrir d’avantage au monde mais il ne faut pas le nier que c’est aussi un moyen de créer de l’activité dans cette localité exsangue de toute activité économique. Après avoir posé notre vision de ce tourisme à la fois nécessaire et souhaitable pour le département, il nous incombe à l’instant de faire l’état des lieux des structures d’accueil. Il  faut reconnaitre que le département est sinistré en hôtels et en gîte.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 8 Mars 1977 : date importante à laquelle l’ONU officialisa la célébration des droits de la femme.  Ce mouvement annuel prit ses origines aux travers de multiples manifestations au début du 20ème siècle, principalement en Europe et aux États-Unis pour réclamer des meilleures conditions de travail et le droit de vote pour les femmes. C’est l'occasion de marquer l’arrêt et de faire le point sur la situation des femmes et plus particulièrement, des femmes soninkés. C’est réjouissant de voir un État Africain tel le Sénégal, siéger diverses organisations féminines de développement local et des associations de promotion des droits de la femme comme le COSEF (Conseil Sénégalais des femmes) ou encore le SEDAF (Centre Départemental d’Assistance et de Formation pour la Femme). A cet effet, plusieurs manifestations aussi bien officielles qu'officieuses sont célébrées en l’honneur de ce jour. Pour autant, il reste encore du chemin à faire. Si ces revendications marquent leur impact sur la société avec le temps, il demeure des inégalités selon les différences ethniques et culturelles.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 Chers lecteurs de bakelinfo.com, soyez la bienvenue sur le deuxième volet de notre Zoom Sur consacré cette semaine aux envois d'argent au Pays ( Fax ). Beaucoup d’entre vous ont entendu ce mot de la part de nos parents Soninkés travaillant en France en Europe ou partout dans le monde. Rassurez vous ils ne sont pas entré dans une quelconque révolution numérique le téléphone reste toujours roi pour avoir les nouvelles du pays. Le Fax est tout simplement le terme que nous utilisons pour nommer les transferts d’argent pour les plus modernes d’entre nous. Le fax correspond tout simplement à la version locale du Western Union ou du Money Transfer. La question qui me vient naturellement à l’esprit est la suivante :Les émigrés face à la crise ?

A l’heure ou le monde est frappé de plein fouet par une crise économique et financière sans précédent et en ayant dans un coin de l’esprit que les transferts d’argent se font pour la plupart des pays du Nord vers le sud, alors il est légitime de savoir qu’en est t-il aujourd’hui de notre Fax en milieu Soninké ? Pour situer le contexte je dirai que les Fax constituent le cordon ombilical de nos sociétés, en elles seules elles assurent la vie dans le sens que les migrants envoient des millions d’euros chaque année pour l’alimentation mais aussi des projets de construction et d’autres projets plus diverses. Donc vous voyez bien que cet argent envoyé par les migrants constituent pour nous des plans de relance en ce sens qu’elles créent des emplois et permettent à toute une population de vivre tout simplement.

ÉDUCATION : CDD DE RENTRÉE SCOLAIRE 2018-2019

11 octobre 2018
ÉDUCATION : CDD DE RENTRÉE  SCOLAIRE 2018-2019

Monsieur Mamadou Mbaye, Préfet du département de Bakel, a présidé ce matin un CDD sur la rentrée scolaire, il était...

Macky inaugure six nouveaux pavillons à l'ucad sous haute surveillance...

6 octobre 2018
Macky inaugure six nouveaux pavillons à l'ucad sous haute surveillance de l'armée.

Le président de la République a eu, ce jeudi 04 octobre, un accueil très chaleureux à l'Université cheikh Anta Diop...

Education : Cérémonie d'au revoir à l'inspecteur Samba Sy

5 octobre 2018
Education : Cérémonie d'au revoir à l'inspecteur Samba Sy

Pour les bons et loyaux services rendus au Sénégal en général, mais plus particulièrement au Département de Bakel, une importante...

CULTURE : QUAND DEUX « BAKEL »SE REGARDENT SANS SE...

4 octobre 2018
CULTURE : QUAND DEUX « BAKEL »SE REGARDENT SANS SE VOIR !

    C’est dans une salle archicomble (plus de trois cents invités), dans le majestueux hôtel WAGADOU, ce samedi 29...

Infrastructures : Les jeunes préparent une autre grande marche sur...

4 octobre 2018
Infrastructures : Les jeunes préparent une autre grande marche sur l'axe Tamba-Bakel.

''Le lancement officiel des travaux de l'axe Tamba Goudiry Bakel n'est qu'une poudre aux yeux des populations'' : nous disent les jeunes...

BAKEL : LE HCR ORGANISE UN ATELIER DÉPARTEMENTAL DE PRE-VALIDATION...

1 octobre 2018
BAKEL : LE HCR ORGANISE UN ATELIER DÉPARTEMENTAL DE PRE-VALIDATION DE LA STRATÉGIE PLURIANNUELLE ET MULTIPARTENAIRE DU SÉNÉGAL

Monsieur Mamadou Mbaye, Préfet du département de Bakel a présidé ce matin dans la salle de réunion de la préfecture...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Micro-Trottoir
Micro - Trottoir
Mosquée
Film Tradition

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 465 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.

Actu Internationale