BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ecole2019


Ce matin, à son réveil, Diambéré Khoumba n’a pas pu retenir ses larmes. La pauvre dame a continué à sangloter durant une bonne partie de la matinée. Son époux Mocirédin ne comprend rien à cette nouvelle attitude de sa femme. Il a essayé mille et une manières de la calmer mais Diambéré verse toujours de chaudes larmes sur le bras venu l’assister.
Pour mesurer le degré de tristesse d’une maison, cherchez la cause auprès de la responsable de la famille, en l’occurrence la mère. Elle représente le miroir de la vie familiale. Elle est la porte d’entrée du bonheur ou de son contraire.
Les enfants, Mma Tokhora et Taata sont allés à l’école, l’aînée au Collège de Grimpallé et le cadet à l’école Ibrahima Malal Diaman Bathily (IMDB) sans prendre le petit déjeuner que leur maman avait pourtant l’habitude de préparer avant leur départ.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 images
Les étoiles dans le ciel, ce soir, scintillent. Les hommes et les animaux respirent mieux car un vent frais souffle sur la ville après les rayons accablants du soleil qui ont fait souffrir les populations durant la journée.
Mocirédin regarde son épouse Diambéré Khoumba qui va et vient de sa cuisine à la cour en se dandinant comme une cane. Elle n’a jamais été pressée Khoumba ! Le calme qui la caractérise a toujours été sa force, l’une des raisons de l’attachement de Mocirédin à sa douce et unique moitié.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

     image reve
A peine revenu de la mosquée « Mouride » où il prie souvent les vendredis, Mocirédin rejoint « sa » place préférée en cette période de canicule : l’ombre de l’unique arbre de la maison, à côté des canaris qui donnent un tout petit peu de fraîcheur aux personnes et aux animaux (chats et poules). Il n’a pas l’air fatigué, le pauvre homme, il est complétement lessivé, éreinté, essoufflé après ces quelques dizaines de mètres de marche qui séparent le lieu de prières à son domicile.
Il se débarrasse de son grand boubou cousu par le fils du Sénateur, Djiby Konaté, jeune mais talentueux tailleur lors de  la fête de la Tabaski.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Gouv1 Senegal
Bizarre que son pays soit plus vieux que lui, Mocirédin ! La cinquantaine bien sonnée, il se targuait d’être parmi les plus âgés du village, de son patelin mais voici que, de jour en jour, il se rend compte qu’il est loin de la réalité. Le monde existe. Beaucoup de générations se sont succédées et continueront de passer. Elles seront pleurées et la vie poursuivra son long chemin sans soucis pour les pauvres survivants qui pleurent leurs morts.
Depuis bientôt un mois, les élèves des écoles, sous la conduite des militaires préparent le défilé du 4 Avril en s’entraînant tous les mercredis et samedis après-midi.
Très curieux, Mocirédin fait parfois le tour de certains établissements. L’engouement de ces filles  et de ces garçons très joyeux malgré la chaleur et le vent qui souffle fort, l’étonne.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

senegal politique

Les populations du Gadiaga ont commencé à subir les moments difficiles, en parlant du climat. Quand arrivent les mois de Mars, Avril, Mai, Juin et Juillet, le soleil, sans aucune pitié, même pour les personnes du troisième âge, darde ses rayons. La vie, qu’on soit à l’ombre ou à l’extérieur, devient dure.

Un calme apparent est là. Cependant l’on craint beaucoup ces moments : plusieurs décès interviennent durant cette période pour les vieilles personnes et chez les jeunes aussi qui fréquentent le fleuve à la recherche d’un peu de fraîcheur.

Il fait nuit. Le soleil a disparu depuis plusieurs heures mais sa chaleur couvre encore le sol. Il n’y a plus de honte à se déshabiller pour avoir un peu d’air même s’il est  toujours chaud !

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 185 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.