BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ibrahima Sall Depute Maire Bakel

 

"La politique n'est pas là pour faire le bonheur des hommes. Elle est là pour combattre le malheur, et elle seule, à l'échelle d'un pays ou du monde peut le faire efficacement.", disait André Comte-Sponville dans son œuvre intitulée Le capitalisme est-il moral ?

Tous les présidents du Sénégal : du président poète L. S. Senghor au président Macky SALL en passant par les présidents Abdou DIOUF et Abdoulaye Wade se sont acquittés de cette mission avec des réussites diverses.

C’est cela qui nous a valu notre État -Nation, un et indivisible.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

agression2

Tous ces temps-ci, Diambéré Khoumba, l’épouse de Mocirédin, est préoccupée par les nombreuses agressions et les vols qu’on entend partout dans le pays, jusque dans les hameaux les plus reculés.

La pauvre dame a les larmes aux yeux, rien qu’à se rappeler son enfance qui lui semble maintenant assez lointaine. En ces temps-là (elle soupire !), les hommes et les femmes avaient d’autres idées en tête que d’agresser, d’autres choses à faire que voler, piller les ressources du pays, grossir la masse déjà énorme de chômeurs, futurs pensionnaires des Maisons d’Arrêt et de Correction (MAC), insuffisantes pour accueillir tous ces malfaiteurs qui jonchent nos rues encombrées par les marchands à la sauvette, les Talibés, les déficients mentaux et les animaux pourtant domestiques. Elle a des craintes pour les générations futures, étouffées par le PROGRES et ses conséquences néfastes dont la paresse, l’envie de gains faciles, le mépris des cultures ancestrales, la solitude face à son ordinateur ou son téléphone portable…

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

solidarite

Décidément ! Les deux « vingt » qui se suivent dans cette année particulière 2020 ont la saveur d’un vin très aigre, vin que ne veulent nullement boire les sept milliards d’hommes et de femmes du monde !

Depuis la fin du premier trimestre, en mars, à partir de la Chine, le pays du Timonier Mao, un virus, tout petit, minuscule, invisible à l’œil nu, s’est invité à la grand-place, au festin, à la noce, là où les géants du monde se rencontrent, pour montrer sa présence, démontrer sa force et mettre à nu la faiblesse des hommes face à lui.

Comment penser, pourquoi réfléchir, ne faut-il donc pas se focaliser sur autre chose en 2020, au Sénégal, si ce n’est que sur la pandémie de la COVID-19 et les inondations récurrentes ?

Que faut-il dire à ces gens qui vont construire « dans l’eau », peut-être trompés par des profiteurs, des sans-vergognes qui vendent « tout » ce qui leur passe entre les mains ? Sont-ils fautifs ? Et les Collectivités Territoriales dans tout cela ? Quelles responsabilités doivent-elles assumer sur leurs terres, sur des parcelles dites assainies et nouvellement habitées ?

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ibrahima B Sall Depute Maire BAkel
Le Président de la République, son Excellence, Macky SALL, a été réélu avec brio et dès le premier lors de l’élection présidentielle du 24 février 2019 avec 58,26 % des voix.
Depuis la mise en place de son gouvernement en avril 2019, il ne cesse d’appeler à un dialogue ouvert et constructif pour bâtir un Sénégal émergent à l’horizons 2035.
C’est dans ce sens que s’inscrit sa vision déclinée à travers le Plan Sénégal émergent (PSE) et recontextualisée dans la deuxième phase de son Plan d’actions prioritaires qui couvre la période 2019-2024.
Ceci lui permet de prendre en charge les promesses tenues lors de la campagne électorale de février 2019 définies dans le cadre de son programme «  Liggéeyal ëllëk  ».
C’est alors l’avènement d’ « un temps nouveau», celui du 5-3-5 qui confirme son choix de « mettre l’homme au début et à la fin du développement ».

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

              Chroniques Mardi 08Sept2020
L’Afrique a vraiment ses mystères ! Qui donc osera contredire les Pangols ? Ne fera-t-on que constater leurs prédictions, annoncées bien avant l’hivernage, parlant d’une saison des pluies précoce mais assez étalée dans le temps, occasionnant des dégâts matériels et des pertes en vies humaines, surtout du côté des personnalités ?
Les mystères de notre Afrique ne se limitent pas seulement à ces visions. Ils vont plus loin. De l’Est à l’Ouest, du Nord au Sud, des hommes et même des femmes, éparpillés jusque dans les endroits les plus insoupçonnés de notre continent, sans faire la pluie et le beau temps, mais vivant honnêtement de ce savoir légué par les ancêtres, peuvent transformer la face du monde.
Actuellement, qu’on soit Blancs, Jaunes, Rouges ou Noirs, l’on est tous ébranlé par cette pandémie de la COVID-19 qui ravage les paisibles populations sans tenir compte de leur état d’âme et de leur situation lamentablement catastrophique.

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 197 invités et aucun membre en ligne