BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

carte regions senegal

<< ALLAHOU AKBAR ! ALLAHOU AKBAR ! >>C’est la voix de Bassirou Mamadou Bougou,le muezzin de la mosquée de la montagne Centrale.
Mocirédin se lève précipitamment, fait ses ablutions et se dirige vers la << maison de DIEU >>.
En cours de route, il partage le reste du chemin avec Ladji Khonté et Madou Khambo. Malgré son petit espace, cette mosquée reçoit du monde, surtout le soir : le reste de la journée, les gens du quartier sont en ville à la recherche de quoi survivre. Certains sont tailleurs, électriciens, maçons tandis que d’autres vendent au marché ou conduisent des << taxis-clandos >>, des << motos-Jakarta >>. La vie est dure en ce moment. Du matin au soir, des hommes et des femmes se battent pour permettre à leurs familles de jouir des bienfaits du travail.

 

Diambéré Khoumba s’égosille depuis l’aube pour que les enfants se préparent pour l’école ; Mmatokhora et son frère traînent encore dans la maison, celle-ci cherchant un stylo à bille, celui-là demandant cinquante (50) francs pour sa participation à l’achat du balai de la classe, sur insistance du maître.
La maison reprend son calme après le départ des élèves. Khoumba pose une calebasse de bouillie chaude de maîs  à côté de son mari qui se dresse, affamé pour savourer le mets présenté par son épouse.
Mocirédin se remet sur son lit mais ne parvient pas à fermer l’œil. Il se tourne et se retourne ; il se couvre puis  enlève aussitôt la couverture ; il aère la pièce en ouvrant la fenêtre et la porte. Il les referme très vite. Une certaine anxiété le gagne. Il ne sait plus ce qu’il faut faire. Malgré le froid matinal, l’époux de Diambéré transpire à grosses gouttes. Il regarde à droite, à gauche sans voir son éventail. Exaspéré par des idées venues il ne sait d’où, il place ses pieds dans ses vieilles babouches et sort de la maison.
Son épouse le voyant sortir si vite, s’inquiète tout en ne négligeant pas ses travaux domestiques. Elle remue la tête puis commence à chanter << Yakharé >>, c’est-à-dire la femme, pour se donner beaucoup  plus de courage.
Les margouillats sur les murs, les coqs picorant le reste des graines près des mortiers, les cabris bêlant après le départ des chèvres sous la conduite du berger, les moutons qui divaguent, tous ces animaux   s’étonnent d’entendre le frou-frou ahurissant du grand boubou de Mocirédin. Il ne marche plus Mocirédin, il court le mari de Diambéré Khoumba et dans sa course aveugle, les cailloux roulent devant lui poussés par la pointe de ses vieilles chaussures.
Derrière le Fort Faidherbe, actuelle préfecture de Bakel, face au fleuve Sénégal, assis sur un rocher, Mocirédin fixe cette étendue d’eau qui scintille sous les rayons du soleil de ce début du jour. Quelques pirogues pleines de marchandises accostent. Elles viennent du Mali voisin. Notre trait d’union, le fleuve, pendant la saison des pluies comme en période de décrue ne les apeure pas.  Depuis les arrière-grands-parents de Harouna Simbé , de Saîba Traoré, d’ Arouna Kampo et de Salou Coulibaly ,  l‘harmonie a toujours existé entre les Somonos, les Bossos et les génies de l’eau. Ils ne craignent rien sur ou sous ce liquide aux multiples vertus.
Mocirédin expulse bruyamment l’air contenu dans ses poumons. Il se rappelle ce qu’aime souvent lui dire  son ami Kader : << quand la case de ton voisin brûle, ne sois pas le dernier pour intervenir. Eteins vite le feu avant qu’il ne prenne ta case aussi. >> Il pense à la Gambie et se pose des questions sur la situation de ce pays voisin. Les élèves du doyen Diaman Bathily lui racontent, après leur retour de l’école que leur maître, grand pédagogue, dit que le Sénégal est une tête, une tête de personne avec Dakar placé  sur le nez, Saint Louis à la naissance des cheveux sur le front, Bakel à la nuque, Tambacounda dans le creux de l’oreille. La Gambie, cette enclave, représente la bouche de cette personne. En la fermant nous asphyxions, nous Sénégalais, nos voisins. En l’ouvrant de trop nous nous enrhumons et  recevons des microbes venus de partout. Que faut-il donc faire ?
-La fermer pour tuer nos voisins
-L’ouvrir largement et tomber malade
-La laisser telle quelle en vivant dans l’inquiétude ?
Sénégalais et Gambiens sont des Sénégambiens. Depuis la nuit des temps nous avons  toujours vécu en parfaite harmonie bien que nos  << colonisateurs >> ne parlent pas la même langue. Tout le monde le sait : le Wolof, le Manding, le Diola, le Soninké, le Peul nos langues maternelles sont aussi bien parlées de par et d’autre de nos frontières <<coloniales >>.
Prions tous dans nos mosquées, nos églises pour que ces élections gambiennes trouvent un dénouement heureux pour, d’abord, le peuple gambien frère, pour le Sénégal, l’Afrique, enfin pour le monde entier.
De son pied droit, Mocirédin pousse une grosse pierre qui fait un bruit de tonnerre en dégringolant avant de tomber dans l’eau, apeurant les grenouilles, les poissons et les lingères des deux côtés du fleuve. Il se lève lentement cette fois-ci ; toujours à pas lents, il reprend le chemin de sa maison où tout à l’heure il va retrouver sa chère épouse Diambéré Khoumba.


Idrissa Diarra, www.bakelinfo.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

ÉDUCATION : CDD DE RENTRÉE SCOLAIRE 2018-2019

11 octobre 2018
ÉDUCATION : CDD DE RENTRÉE  SCOLAIRE 2018-2019

Monsieur Mamadou Mbaye, Préfet du département de Bakel, a présidé ce matin un CDD sur la rentrée scolaire, il était...

Macky inaugure six nouveaux pavillons à l'ucad sous haute surveillance...

6 octobre 2018
Macky inaugure six nouveaux pavillons à l'ucad sous haute surveillance de l'armée.

Le président de la République a eu, ce jeudi 04 octobre, un accueil très chaleureux à l'Université cheikh Anta Diop...

Education : Cérémonie d'au revoir à l'inspecteur Samba Sy

5 octobre 2018
Education : Cérémonie d'au revoir à l'inspecteur Samba Sy

Pour les bons et loyaux services rendus au Sénégal en général, mais plus particulièrement au Département de Bakel, une importante...

CULTURE : QUAND DEUX « BAKEL »SE REGARDENT SANS SE...

4 octobre 2018
CULTURE : QUAND DEUX « BAKEL »SE REGARDENT SANS SE VOIR !

    C’est dans une salle archicomble (plus de trois cents invités), dans le majestueux hôtel WAGADOU, ce samedi 29...

Infrastructures : Les jeunes préparent une autre grande marche sur...

4 octobre 2018
Infrastructures : Les jeunes préparent une autre grande marche sur l'axe Tamba-Bakel.

''Le lancement officiel des travaux de l'axe Tamba Goudiry Bakel n'est qu'une poudre aux yeux des populations'' : nous disent les jeunes...

BAKEL : LE HCR ORGANISE UN ATELIER DÉPARTEMENTAL DE PRE-VALIDATION...

1 octobre 2018
BAKEL : LE HCR ORGANISE UN ATELIER DÉPARTEMENTAL DE PRE-VALIDATION DE LA STRATÉGIE PLURIANNUELLE ET MULTIPARTENAIRE DU SÉNÉGAL

Monsieur Mamadou Mbaye, Préfet du département de Bakel a présidé ce matin dans la salle de réunion de la préfecture...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Micro-Trottoir
Micro - Trottoir
Mosquée
Film Tradition

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.