BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

AdminPenintence

Le digne fils de Sidi Wakané de Diawara, Boubacar s’est spécialement déplacé  ce matin pour rendre visite à son vieil ami Mocirédin. Il a appris  par l’intermédiaire de Ndirissa Sidi arrivé des USA depuis peu que leur ami commun souffrait d’un mal incompréhensible.

Mocirédin, comme pour se donner raison a << cousu ses lèvres >> : il ne parle plus ! Il est écœuré  par les informations entendues à travers les médias. Il ne comprend plus ce qui se passe dans son pays, dans le monde. Tout lui rappelle les films de cow-boys de ses belles années de jeunesse, films  dans lesquels coups de fusils et armes blanches, coups de matraques et de poings s’enchaînent durant des heures ! Comment se fait-il que le sang coule, le sang des hommes et des femmes chaque jour du BON DIEU ! Qu’avons-nous fait à DIEU pour qu’on s’entretue ?
<< -Assalamou  Aleykoum , Diambéré ! Où est mon bonhomme, salue Boubacar Sidi dès son entrée ?
-Hé mon mari, comment vas-tu ? Et à Diawara ? Et mes coépouses, comment vont-elles ?
-Elles te saluent et t’invitent à venir les voir si tu n’as pas  peur d’elles !
-Comment craindre mes amies ? Ne te mêle pas de ce qui se passe entre nous, femmes. Nous nous entendons bien. >>
En silence, Mocirédin se lève, les bras ouverts tendus vers son ami de Diawara. Ils s’enlacent assez longtemps pour des personnes proches qui ne se sont pas vues depuis des mois. D’un geste de la main, Mocirédin lui indique un siège. Boubacar s’assoit et commence à s’étonner du calme de son ami, d’ordinaire grand animateur.
<<- Mon frère, qu’est-ce qui t’arrive ?
-Boubacar, je ne comprends pas notre pays ! Tu ne vois pas que la violence s’invite maintenant n’importe où. Il n’y a plus de sécurité. Même dans les coins les plus reculés du pays. Pour un oui ou pour  un non, une arme est brandie, des vies enlevées.
- C’est l’école qui a failli à sa principale mission : EDUQUER. Si nos enfants étaient éduqués nous n’arriverons jamais à l’extrême violence. Nul n’est surpris de trouver un homme mort dans la rue pour cause d’accident ou parce que tout simplement un irresponsable a sorti son arme (pistolet, couteau, coupe-coupe ou gourdin….) et  a abattu un innocent.
-La drogue, l’alcool, la femme sont en général à la source de ces imbécillités (bêtises, manque d’intelligence). Il faut désormais qu’on revienne à la peine de mort.
-Mocirédin , tu as parlé tout à l’heure de drogue, d’alcool et de femme. Sais-tu que la meilleure arme pour  lutter contre les armes, combattre l’insécurité, éradiquer l’analphabétisme  c’est  encore et toujours l’EDUCATION. Revalorisons nos écoles, outillons nos enseignants et tu verras que les choses vont bouger, lentement peut-être, mais il y aura un léger mieux.
-Boubacar, tu es un enseignant ! Les enseignants sont de beaux parleurs. Je comprends qu’à chaque fois, tu fasses référence  à l’école.  Tu ne l’aurais pas fait, en tant que Normalien de la prestigieuse Ecole Normale William Ponty, cela me surprendrait. Monsieur Sakho, puisque je suis face à un Maître (avec grand  M), référons nous aussi au Coran. Dans le verset 40 (SOURATOU MA IDA), il est demandé de trancher la main du voleur ou de la  voleuse…… DIEU est le seul JUGE.
Dans  le verset 47, toujours dans SOURATOU MA IDA, c’est la loi du talion << œil pour œil, dent pour dent >> qui est appliquée. Celui qui tue, sera tué à son tour.
-Peine de mort ! Peine de mort ! Mocirédin, la mort n’est plus une << peine >> pour celui qu’on tue. Une fois mort, le meurtrier ne sent plus rien ! Si l’on veut réellement le << peiner >>, il faut  qu’il vive et qu’on l’emprisonne à perpétuité dans une maison d’arrêt et de  PUNITION  (et non de correction) où il aura à faire des corvées  pénibles du matin au soir durant toute sa vie. C’est en ce moment seulement qu’il sentira la << peine >>. Ce qu’il faut déplorer, ce sont les interventions des politiciens et /ou des marabouts.
-De toutes les manières, Boubacar, peine de mort ou prison à perpétuité, cela se fera après un jugement, le jugement des hommes, des créatures de DIEU. Le jugement du GRAND JUGE, le jugement de CELUI  qui voit tout, qui connaît tout, nous attend tous dans un jour très proche.
-Prions que le BON DIEU nous protège ! Qu’IL chasse de nos cœurs la haine, l’envie, la jalousie. Qu’IL  couvre le monde de paix. Mocirédin, je vais retourner à Diawara ; je reviendrai ces jours-ci. A moins que tu ne viennes passer une journée avec Diambéré Khoumba dans mon village !
-   Et les enfants, Nkiina (mon  mari), qui va les surveiller si nous nous déplaçons ensemble, Mocirédin et moi ?
- Qui d’autre que DIEU, Diambéré Khoumba! N’est-ce pas ton  cher époux qui parlait des  versets du saint CORAN tout à l’heure ? Alors ?
-  Khoumba, dépêche-toi de nous servir le déjeuner au lieu de raconter du << n’importe quoi >> devant un << Lécoli moussé >> qui te prendra toujours au mot.
- Tout est déjà prêt. Les enfants n’attendent que vous. Bon appétit ! >>


Idrissa Diarra, www.bakelinfo.com                   
                                  

BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 24 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL

24 juillet 2020
BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 24 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL

  LA RETENUE MANANTALI Le niveau du Bafing à Manantali (Amont Barrage)  est à 194, 99 le 24 Juillet 2020 à 8 h 00. A la même date de l’année dernière, le niveau était à la côte 194, 93 m. Le débit turbiné hier est à 288 m3/s contre 225...

(Audio) ÉDUCATION : BABACAR DIACK INSPECTEUR ACADEMIQUE DE TAMBA EN TOURNÉE DE PRISE DE CONTACT AVEC LES ACTEURS DE L’ÉDUCATION À BAKEL

23 juillet 2020
(Audio) ÉDUCATION : BABACAR DIACK INSPECTEUR ACADEMIQUE DE TAMBA EN TOURNÉE DE PRISE DE CONTACT AVEC LES ACTEURS DE L’ÉDUCATION À BAKEL

Le tout nouveau Inpecteur Academique de Tambacounda Monsieur DIACK puisque c’est de lui qu’il s’agit est dans le département de Bakel depuis hier Mardi pour une tournée de prise de contact avec tous les acteurs de l’éducation. Mr Diack ( au conseil départemental) Votre navigateur n'est pas compatible Mr Diack...

LE GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DE BAKEL EN ACTIVITÉ

16 juillet 2020
LE GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DE BAKEL EN ACTIVITÉ

Le Groupe de Travail Pluridisciplinaire Local de Bakel (GTP/Local) a repris comme les autres années ses rencontres par décade pour analyser la situation hivernale. Composé du Préfet, de son Adjoint, des chefs de services techniques comme la Météo, l’Elevage, l’Agriculture, la Pêche, les Eaux et Forêts, la SAED, le Commerce,...

(Audios) : Le président du tribunal de Bakel organise son pot de départ.

15 juillet 2020
(Audios) : Le président du tribunal de Bakel organise son pot de départ.

Le président sortant du Tribunal d’instance de Bakel, Monsieur Maguette Diouf a passé le flambeau ce mercredi 15 juillet 2020  à Monsieur Cheikh Seye nouveau président du tribunal de Bakel en présence d’un parterre de personnalités venues de partout à travers le département. Selon le Président du Conseil départemental, un...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 159 invités et aucun membre en ligne