BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

arme 2

Les pluies ont tardé à tomber sur notre sol, cette année, causant des inquiétudes auprès des populations. Les animaux qui avaient transhumé, retournent au « bercail » pour croiser en chemin le début de l’hivernage et un tapis herbacé qui fera à coup sûr leur bonheur. Les bergers profitent de leur passage à côté des cités pour s’acheter des vêtements, de la bonne nourriture mais surtout des magnétophones. A longueur de journée, ils écouteront la musique du terroir et se rappelleront avec nostalgie certains moments de leur vie, tympanisant tous ceux qui auront le malheur de se trouver à côté d’eux.

Dans l’oisiveté forcée, Mocirédin tourne les pouces. Il ne s’ennuie pourtant pas ! Il ne se mord ni les ongles des doigts, ni ne reste pensif tout au long de la journée. Son regard ne s’éternise pas sur le même objet. Autant que possible, il « vit ». Il essaie de se dégager de la langueur, de la torpeur qui cherchent à l’envahir. Il se débat intérieurement. L’unique solution trouvée est de sortir de sa coquille, de s’évader, d’imaginer des choses utiles et non futiles pour les mettre en œuvre.

Le chien du voisin n’a pas aboyé depuis ce matin. Est-il avec Yougoukhassé, son propriétaire, à la chasse aux écureuils et aux lapins ? Ou, se trouve-t-il tout simplement dans les dépotoirs en train de se nourrir de restes d’aliments ? Il ira ensuite au fleuve, plonger dans ses eaux argileuses, patauger un bon moment, avant de rejoindre le quartier Montagne Centrale où ses aboiements stridents ont toujours sécurisé les populations surtout les nuits sans lune. Les voleurs le craignent. Les noctambules aussi. Ce chien représente la première sentinelle du quartier.

Mocirédin savoure quand même ces journées sans travail ! A défaut de dormir à tout moment, elles lui permettent de se concentrer sur un sujet et y murir des réflexions. N’est-ce pas bénéfique ? Pour lui d’abord ? Ensuite pour son entourage ?

Les enfants sont à l’école. Diambéré Khoumba, dans ses va-et-vient incessants à l’intérieur de la maison, ponctués par ses déhanchements dont elle seule détient les secrets, chante pour se donner du courage. Deux « Talibés », pieds nus mais portant des vêtements assez propres, récitent des versets du saint CORAN, au portail du domicile de Mocirédin, pour avoir quelques graines de mil ou de maïs ou même le reste du repas de la veille. Leurs voix mélodieuses incitent à les écouter puis à leur faire de l’aumône. A deux, Moussa et Oumar se complètent.

Ils forment une paire extraordinaire : tandis que le premier récite de sa belle voix les versets, le second traduit en « Poular », y mettant un accent assez particulier, accrocheur, qui ne laisse personne indifférent.

Kawu Samba Sonté a décidé de rendre visite aujourd’hui à son vieil ami Mocirédin.

<<- Le fils de Mociré devient casanier, pire, prisonnier de son épouse Diambéré Khoumba car on ne le voit nulle part ! Est-ce naturel ou as-tu été envoûté par la Grande Dame ? Je ne te comprends plus mon ami !

-Que cherches-tu à comprendre Samba, répond automatiquement Mocirédin ? Tu veux que je vadrouille comme un irresponsable dans les rues, comme ça ? Ce n’est pas mon genre. Tu me connais assez pour ne pas me classer dans ce lot.

-C’est une manière de te « réveiller », de te titiller. Je sais que tu es « absent », que ton esprit fécond est ailleurs en train de secouer des cocotiers. Mais dis-moi, Mocirédin, n’es-tu pas inquiet de la situation actuelle du monde ?

-Inquiet ? Je tremble actuellement de peur ! Même si je n’ai jamais voyagé, à travers les médias, je vois et j’entends. Je vois et j’entends des atrocités et des monstruosités qui dépassent l’entendement. DIEU nous a créés. A notre tour nous avons créé des armes. Et les armes nous massacrent.

-N’avons-nous pas bien fait de créer des armes ? N’est-ce pas pour nous défendre, nous protéger, réplique Samba Sonté ?

-Là est justement la question ! Contre qui veux-tu te défendre ? Contre toi-même, homme, créateur de ton arme ?

-Non ! Contre les ennemis. Je dois me protéger, ajoute Samba Sonté.

-Ce n’est pas l’animal qui a créé les armes. C’est bien l’homme. S’il l’utilise contre un autre homme comme lui, c’est qu’il est devenu plus bête que les animaux. Qu’on le veuille ou non, la mort frappera à nos portes et nous emportera, par les maladies, les accidents, naturellement...Si, trop pressés nous sommes et créons des armes pour nous entretuer, cela signifie que notre intelligence ne sert plus à rien, dit Mocirédin.

-Ah ! si ! Elle nous protège. Sans arme, comment vais-je me défendre contre un ennemi ?

-Samba Sonté, à chacune de tes réponses, tu parles d’ENNEMIS. Mais qui est ton ennemi ? C’est toi-même, l’homme, l’égoïste, celui qui a inventé aussi la

« propriété » : c’est pour moi, c’est pour toi, c’est pour lui…Dès qu’un regard se pose sur « ta propriété », tu décoches une flèche invisible et foudroie. Alors que DIEU en te créant t’a doté d’intelligence pouvant te permettre de tout résoudre par elle. Tu as préféré les armes. N’oublie pas que toutes les GUERRES peuvent être évitées !

-Mocirédin, la propriété, le profit, l’égoïsme sont à la base des tueries de notre monde. Un trésor, aussi important soit-il ne sera pas enterré avec son propriétaire. Et même si cela se faisait, quelle utilité aurait-il dans la tombe ?

-L’HOMME a créé les armes. Il a préparé des soldats pour s’en servir. Les soldats, au nom de l’homme, tuent, tuent d’autres hommes avec ces armes.

-Quelle(s) solution(s) as-tu ? Pour moi, il faut éradiquer les armes. Toutes les armes. Démilitariser le monde. Transformer nos forces de sécurité en force de développement. Cultiver la PAIX sur notre TERRE. La semence est saine et bonne. Elle germera et donnera de bonnes graines. Comme nous vivions avec des armes, nous vivrons sans arme, avec la PAIX éparpillée partout dans le monde.>>

Idrissa Diarra, bakelinfo.com

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 453 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.