BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

FemmeArachide

 

Est-ce Ramadan Moubarak, ce mois sacré qui a transformé Diambéré Khoumba ? Est-ce parce qu’elle entre dans cet âge particulier, la quarantaine, qui lui confère cet air de << sagesse >> ? Où est-ce tout simplement l’environnement dans lequel elle vit qui exige cette attitude ?

 

 

En tout cas, Diambéré Khoumba s’est métamorphosée : elle se couvre maintenant entièrement le corps. Ce qui lui donne, à y regarder de près, l’aspect d’une mauresque. Même ses déhanchements qui faisaient soupçonner la présence de perles autour de ses hanches ne parviennent plus à tourmenter le pauvre Mocirédin car devenues inaudibles, ces << cheytanes >>.

 

Mocirédin lui-même sent de plus en plus le poids de l’âge sur ses frêles épaules. Il a quitté la quarantaine depuis une bonne dizaine d’années ! Ses cheveux deviennent grisonnants.

 

Mmatokhora et son jeune frère Taata, ses enfants, n’ont plus à se réveiller tôt. Pourquoi faire ? La jeune fille a terminé ses examens la semaine dernière et semble optimiste malgré l’inquiétude de son père tandis que le garçon a retiré son cahier de compositions. Il sait qu’il passe en classe supérieure.

 

Les pluies ont commencé à tomber, drues, mouillant de plus en plus le sol qui se couvre peu à peu d’herbes. Les champs sont déjà prêts, car débroussaillés, à recevoir les graines. La nature, par sa belle couleur verte, fait rêver. Elle engendre souvent l’opulence. Elle est souvent l’ouverture vers le développement. La terre ne ment pas.

 

<<-Ne vais-je pas tenter, comme le faisaient si bien nos ancêtres, à chercher beaucoup de bras, c’est-à-dire des enfants qui m’aideront dans les travaux champêtres, et qui ne fréquenteront plus l’école ? Que faire maintenant à l’école puisqu’elle n’offre plus de travail ? Au moins avec dix bras dans les champs, je peux espérer avoir de bonnes récoltes quand les conditions climatiques sont réunies.

 

-A quoi penses-tu encore, Mocirédin ? A ton air soucieux, je sens qu’il y a des choses pas jolies qui trottent dans ta petite tête, dit en arrivant son ami Elo Traoré !

 

-Je ne sais plus à quoi m’en tenir ! D’un côté, je connais les bienfaits de l’école, des études avec le savoir qu’on acquiert, l’ouverture vers le monde qu’elle offre, les relations qu’elle tisse entre les hommes mais d’un autre côté, la perte de << temps >> qu’elle occasionne car non seulement les enfants n’auront plus cette chance d’être initiés à certaines valeurs élémentaires comme la vie en milieu rural, les éléments de base du métier du père, les coutumes, les traditions, et que sais-je encore ?

 

-C’est comme si tu as lu << l’Aventure ambigüe >> de Cheikh Hamidou Kane ! Cette interrogation entre deux mondes distincts est justement le sel de la vie. Choisir ? Quelle charge ! Cependant, moi je pense qu’on peut << s’enraciner >> puis << s’ouvrir >> comme Senghor, faire en sorte qu’on ne soit ni d’un côté ni de l’autre mais dans les deux vies. Pas entre les deux ! C’est Mamadou Diallo qui parle (Instituteur d’abord, Professeur de lettres ensuite, avant d’être Inspecteur de l’Education).

 

-Selon moi, l’école est devenue un mal nécessaire. Il faut bien la fréquenter en tenant compte des réalités de notre environnement, dit encore Elo. Plonger dans l’eau, se mouiller en évitant de se noyer ! Atteindre coûte que coûte l’autre rive, c’est-à-dire être quelqu’un, ne pas devenir un déchet pour la société, << sa >> société, être utile, serviable.

 

-Mais, Elo tu décris là les politiciens, lui lance Mocirédin!

 

-Non, intervient Inspecteur Diallo. Chez nous, il y a des politiciens (DIEU sait qu’ils sont nombreux) qui n’ont jamais vu les portes d’une école. Ils se sont << professionnalisés >>. Ils ne vivent que de politique ! Penses-tu qu’ils soient capables de nous apporter une transformation de notre environnement, développer notre terroir sans pour autant avoir étudié ? Il faut que nos enfants aillent à l’école. Qu’ils y étudient. Mais qu’ils n’oublient pas qu’ils sont issus d’un certain milieu qu’ils doivent conserver et qu’en même temps ils sachent que le monde ne s’arrête pas à la frontière de leur cité. Il est plus englobant. Elo, Mocirédin ne fait que rêver. Tu sais autant que moi qu’il n’ose pas ajouter une autre épouse à Diambéré ! Les enfants dont il parle ne sont que le fruit de son imagination. Le monde a changé : les vérités d’hier ne sont pas forcément valables aujourd’hui. Il faut savoir s’adapter, se remettre en cause et bien ouvrir les yeux pour savoir où poser les pieds.

 

-Tu n’as rien compris, Diallo. Je suis libre d’épouser qui je veux et quand je veux !

 

-Ce sera dans quel monde, crie Diambéré Khoumba, furieuse ?

 

-Ne fais pas attention aux causeries entre hommes. Parfois ce sont des fanfaronnades……….(essaie de finir Mocirédin)

 

-Fanfaronnades ou pas, que cela n’effleure même pas un quart de seconde ton esprit ! Est-ce clair, mon homme ?

 

- Tu me connais mieux que n’importe qui ! Ce n’est qu’une causerie entre amis, murmure Mocirédin!>>

 

Les trois hommes se regardent et rient aux éclats. Ils ne font pas attention à Diambéré qui s’éloigne d’eux en maugréant.

 

Idrissa Diarra, bakelinfo.com

 

-

 

 

 

BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 08 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL LA RETENUE MANANTALI

8 juillet 2020
BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 08 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL LA RETENUE MANANTALI

Le niveau du Bafing à Manantali (Amont Barrage)  est non parvenue le 08 Juillet 2020 à 8 h 00. A la même date de l’année dernière, le niveau était à la côte 194, 95 m. Le débit turbiné hier est non parvenue m3/s contre 274 m3/s à la même date...

Afrique de l'Ouest: les femmes surexposées au coronavirus

6 juillet 2020
Afrique de l'Ouest: les femmes surexposées au coronavirus

Des activistes pour la défense des droits des femmes et l’ONG Équilibres et populations (Equipop) publient ce lundi dans sept pays africains une tribune féministe intitulée « Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19 ». Une initiative qui vise à interpeler les décideurs politiques sur la condition des femmes qui,...

EDUCATION : BAKEL A REPRIS LES COURS LE 25 JUIN 2020

4 juillet 2020
EDUCATION : BAKEL A REPRIS LES COURS LE 25 JUIN 2020

        Malgré le scepticisme, le doute et la crainte liés à plusieurs facteurs non maîtrisables en cette période pandémique de la COVID-19Q, les cours prévus par le Ministère de l’Education Nationale, à partir du jeudi 25 juin 2020, jour pour jour, depuis une semaine se déroulent assez correctement.L’hivernage aussi, bien...

Le jeu des tests: une brique de plus dans la désinformation COVID-19

4 juillet 2020
Le jeu des tests: une brique de plus dans la désinformation COVID-19

Dans la maladie COVID-19, les tests tentent de répondre aux questions fondamentales suivantes : Êtes-vous infecté? Êtes-vous contagieux? Avez-vous été infecté? Êtes-vous immunisé (protégé) contre le coronavirus SRAS-CoV-2, et pendant combien de temps? Vous voulez la réponse vraie, ou bien la réponse donnée par la propagande, les versions officielles gouvernementales et les médias dominants ?...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 396 invités et aucun membre en ligne