BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 Stop Violence

Ablaye Kaladioula est instituteur de formation, sorti de l’Ecole Normale Régionale de Mbour. Ce fils de cheminot est devenu Inspecteur de la Jeunesse. Il revient régulièrement dans la capitale du Gadiaga qui l’a vu grandir avec les   Ndirissa Sidy, Thiéblé, Ablaye Fassé, Boulaye Moumé. C’est là aussi où il a affiné son esprit dans ce métier pour lequel il était taillé : l’enseignement.

 

Gardant toujours de bons rapports avec ses connaissances d’hier, il ne veut pas qu’on lui fasse des reproches : passer devant Diarracounda sans saluer !

A la porte de la maison, il dépose son sac de voyage, entre et surprend Diambéré Khoumba dans ses déhanchements provocateurs à côté de son homme Mocirédin.

Sans le vouloir, il se rappelle ses cours de français au Collège d’Enseignement Général (CEG) de Tambacounda avec son professeur Mbaye Guèye Diène. C’est vrai que ce soir, Diambéré Khoumba est bien habillée, sans maquillage.

<<-Khoumba, est-ce pour fêter mon arrivée que tu as donné un sacré coup de pied à ton armoire ? Tu es vraiment sur ton trente et un ! Y a-t-il une raison particulière pour << clouer >> mon ami à la maison à quelques minutes de la prière du crépuscule ? Et cette odeur d’encens ?

-Hé ! Kaladioula, à peine arrivé à Bakel, tu veux troubler mon ménage ! Est-ce Daddé qui t’a << chassé >> de Dakar ? N’ai-je pas le droit de me << transformer >> de temps en temps pour retenir mon homme à la maison, répond Diambéré Khoumba ?

- (Mocirédin se lève). Je m’apprêtais à partir à la mosquée. Allons-y Ablaye ! >>

Les deux hommes sortent. Ablaye récupère son sac puis le dépose à Kaladioulacounda.

La prière de ce crépuscule-là a paru éternel pour le pauvre Mocirédin : l’odeur du << thiouraye >>, la coquette transformation vestimentaire et surtout la démarche de reine de sa Diambéré, ses va- et- vient bruyants rythmés par les sons de la ceinture de perles qui ornent ses hanches font que les grains du chapelet qu’il tient en main tombent à une vitesse vertigineuse. Ses pas deviennent légers. Il s’envole presque vers chez lui, Mocirédin.

<<-Tu vas dîner à la maison, n’est-ce pas, Ablaye ?

-Pour ce soir, ce n’est pas possible. Je viens juste d’arriver, je serai avec ma famille. Demain, nous verrons. Et puis, mon ami, comme je te vois, tu n’as besoin que de ta Diambéré à tes côtés !>>

Ils se séparent en riant aux éclats.

En trombe, Mocirédin rentre chez lui. Dans sa précipitation, il a failli renverser le repas soigneusement préparé par Diambéré et placé à côté de sa natte.

<<-AL HAMDOULILAHI! AL HAMDOULILAHI! AL HAMDOULILAHI ! ne cesse -t-il de répéter !

-Où est ton ami Ablaye, demande Diambéré Khoumba ?

-AL HAMDOULILAHI! AL HAMDOULILAHI! AL HAMDOULILAHI ! Seule réponse de Mocirédin.>>

Khoumba, la grande dame fait, elle aussi, semblant d’ignorer son mari. Elle s’affaire autour des calebasses, des canaris, du chat qui s’approche du dîner, des poules qui ne veulent pas rejoindre le poulailler. Ses déplacements << sataniques >>, Diambéré connait leurs portées ! Donc elle va et vient ! Va et revient sans aucun but précis !

Au bout d’un instant, Mocirédin écrase sur sa figure le chapelet tenu dans ses mains. Il se lève, accroche son grand boubou sur une branche du << Nîmes >>, le seul arbre de la maison puis s’assoit poursuivant toujours sa litanie. Il bredouille quelques mots et finit par un long << ALLAHOU AKBAR ! >>

<<- Puis-je avoir de l’eau pour me laver les mains avant de dîner, lance Mocirédin ?

-Tu as tout ce qu’il faut à côté de toi, lui répond son épouse !

-Merci. Mais Diambéré, dis-moi, pourquoi ce changement vestimentaire ?

-Mon mari, l’habit n’a jamais transformé un homme en moine ou en iman de mosquée ! Un Homme, c’est son intérieur ! Ce n’est pas ce qui est visible. Ce ne sont pas ces vêtements (aussi beaux, aussi chers qu’ils soient) qui vont me rendre violente telle une lionne affamée ou douce comme une agnelle. Dis-toi qu’au Sénégal, ce pays réputé pour sa Téranga, pour la beauté de ses dames, pour son grand nombre de musulmans, 53% des ménages connaissent quand même des violences conjugales. Les femmes sont humiliées, agressées, battues, brimées, violées par vous les hommes !

-En parlant de violences conjugales, tu fais tomber toute la charge négative du côté masculin. Pourtant, sais-tu que les hommes, des hommes ici au Sénégal sont battus par leurs épouses ? Cela prend une ampleur ahurissante dans notre pays. Les brimades, les coups, les agressions et surtout les humiliations sont devenues monnaies courantes !

-Que racontes-tu, Mocirédin ? Dans les rues, dans les maisons, les écoles, les femmes complètent leur tenue vestimentaire par un litham, ce voile que les femmes musulmanes mettent pour se couvrir. J’ai donc raison de dire que l’habit n’a jamais fait le moine ! Je demanderai à ton ami Ndirissa Sidy de m’envoyer un container de lithams pour que je fasse du commerce aussi.

-C’est bien beau tout cela, mais que vas-tu préparer pour Ablaye Kaladioula. Il passera la journée avec nous demain.

-Je sais ce qu’il faut : nous allons égorger le mouton que tu prévois pour la Tabaski !

-N’est-ce pas là, une provocation, une agression, une violence que tu me fais, Diambéré , alors que nous parlons de violences faites aux ….hommes?>>

Idrissa Diarra

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Semaine Nationale de la petite enfance à Bakel

17 décembre 2018
Semaine Nationale de la petite enfance à Bakel

    Pour grandir harmonieusement, tous les enfants du monde ont besoin de soins adéquats et d’une attention particulière durant...

Education : Le GRDR a organisé une caravane pour les...

15 décembre 2018
Education : Le GRDR a organisé une caravane pour les tout-petits de la commune de Bakel

Le GRDR et son partenaire Action Aid-Sénégal ont clôturé l’année en beauté par une belle caravane de la petite enfance...

Journée de l’excellence de l’Inspection de l’Education et de la...

10 décembre 2018
Journée de l’excellence de l’Inspection de l’Education et de la Formation de Goudiry

L’Inspection de l’Education et de la Formation de Goudiry entend organiser le samedi 26 janvier 2019 en collaboration avec les...

Education : Le conseil départemental intensifie ses actions de terrain...

8 décembre 2018
Education : Le conseil départemental intensifie ses actions de terrain par un Don aux écoles

Le Conseil départemental de Bakel a offert des manuels et des équipements aux établissements scolaires du département. La cérémonie de...

Le Fonds fiduciaire d'urgence de l’Union européenne pour l'Afrique soutient...

4 décembre 2018
Le Fonds fiduciaire d'urgence de l’Union européenne pour l'Afrique soutient le développement des entreprises, la formation professionnelle et l'emploi des jeunes dans les régions de Casamance, du Sud-est et du Nord du Sénégal

                Le Programme « Développer l’Emploi au Sénégal – Tekki fii » promeut...

Caravanne de sensibilisation à Bakel

3 décembre 2018
Caravanne de sensibilisation à Bakel

  A partir de 10 heures, ce dimanche 02 Décembre 2018, une caravane de sensibilisation sur les effets néfastes des...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Micro Trottoir
Entente Dév Dépt Bakel
Mosquée Diaguily
Mosquée

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 440 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.