BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

 

PaysansBakel2K7

 

Ce soir, le ciel n’est pourtant pas blafard ! La lune a reconquis sa forme- banane. Tout autour d’elle, éparpillées, les étoiles dansent au son d’une musique inaccessible aux oreilles des humains.

 

Après les trois fortes pluies qui ont arrosé le département, un tapis herbacé orne le sol et lui donne un aspect de natte verte. L’environnement se pare petit à petit de son manteau verdâtre. Tout se transforme comme sous l’effet d’une baguette magique. Les paysans, encore une fois, vivent d’espoir, certains ayant déjà semé. D’autres attendent que la terre emmagasine beaucoup plus d’eau, qu’elle soit repue pour recevoir les premiers semis. C’est un problème de choix et surtout de pratiques, de croyances, d’expériences paysannes.

 

 

Mocirédin est assis sur sa << peau >> de prières, les yeux fixés au ciel, presque rivés sur le toit céleste. Est-ce pour demander plus de pluie pour cet hivernage-là ? Il égrène, comme à son habitude, son chapelet, le seul qu’il garde, souvenir du pèlerinage à la Mecque de son grand frère.

 

La nuit est longue ou paraît l’être : tout est calme dans la maison, le quartier et même le village. Mocirédin continue sa méditation. Il est tout à fait concentré sur ce chapelet, intermédiaire entre le BON DIEU et lui. A ce << lien >> entre l’invisible et lui, il verse tous les maux qui noircissent son cœur et font de lui un mauvais croyant. Il profite quand même de ce moment intense de relation pour en même temps chercher à s’offrir par la grâce du TOUT PUISSANT certaines faveurs.

 

Seul dans cette nuit, il pleure, le pauvre Mocirédin. De temps en temps, il regroupe les graines du chapelet dans ses mains puis les écrase rageusement contre sa figure, quand les sanglots étranglent sa prière.

 

<<- Mon DIEU, je ne suis qu’une pauvre créature qui croit en VOUS ! Depuis le début de l’année, chaque jour, je suis dans mon champ, matin et soir. Au mois de Mars, à Faloboula, dans la cuvette rizicole du Collenghal, avec mon président Samba Kâ, Dia Diakhité, celui de mon GIE et une bonne centaine de paysans regroupés, nous avions préparé nos périmètres de cultures puis semé. A peine le riz éparpillé, des canards sauvages ont suivi nos traces, picorant tout ce que nous avions confié à la terre. C’était le désastre ! A plusieurs reprises nous avions repris l’opération.

 

Aujourd’hui que les épis apparaissent, d’autres << sauvages >>, plus << sanguinaires >> que les premiers arrivent à leur tour et nous attaquent : les oiseaux granivores. Par milliers, ils nous envahissent, se posent dans les champs et picorent tout sur leur passage. De l’aube au crépuscule, nous n’avons aucun moment de répit. Nous nous sommes transformés avec quelques membres de nos familles en troubadours, en griots (au sens noble du terme), en animateurs, non pas pour chasser (car nous ne le pouvons pas avec nos maigres moyens) mais pour les éloigner. Avec des castagnettes, des sifflets, de vieilles casseroles, des bidons, nous crions, chantons pour apeurer ces malfaiteurs. Rien n’y fait ! Ils se lèvent des épis et reviennent aussitôt, dès qu’il y a un moment de calme. Ils ne vont jamais loin. Les arbres épineux qui sont tout autour de la cuvette représentent leurs perchoirs pour mieux situer les bons épis et jauger l’état de fébrilité des paysans.

 

Sur les visages fatigués de ces cultivateurs, de ces engagés volontaires pour auto suffire en riz leur terroir, se lisent la désolation, la consternation, l’amertume, le désarroi, le regret, le dépit, le désespoir et même la haine ! Nous avions attendu avec un grand espoir les agents venus nous débarrasser de ces oiseaux. Ils sont repartis mais les oiseaux sont toujours là ! Nous nous étions endettés auprès des Banques pour commencer cette activité. A ce rythme, nous ne pourrons même pas récolter le dixième de ce que nous attendions. La Banque, sans cœur, ne nous écoutera pas, ne se fiera pas à nos explications. Elle nous poursuivra auprès des autorités judiciaires. Ensemble, ils diront que nous sommes de mauvais payeurs et qu’à Bakel, nous ne travaillons pas. Ce qui nous fait mal, nous paysans, c’est qu’en aucun moment, nous n’avons senti notre ministre de tutelle à nos côtés. Nous nous considérons comme des orphelins. Il faut que cela cesse : Bakel fait partie du Sénégal ! Nous ne sommes pas des Sénégalais à part, mais bien des Sénégalais à part entière ! Qu’on nous respecte donc ! Le soleil se lève toujours à l’Est et nous sommes appelés les Orientaux. Alors mettez-nous sur nos sièges et qu’on n’en parle plus ! >>

 

Dans cette nuit, Mocirédin continue sa méditation, le regard fixé au ciel. Quelques larmes chaudes interrompent ses pensées. Avec le pan de son grand boubou, il efface les dernières gouttes qui mouillent son visage et continue son monologue interne.

 

<<-Je crois en Dieu et en son PROPHETE MOHAMED (psl) ! Que faut-il faire ? Que faut-il dire ? >>

 

Mocirédin s’écroule de fatigue et commence déjà à ronfler. Diambéré Khoumba, son épouse, se lève doucement, le couvre avec un pagne léger car il fait chaud. Elle va ensuite se coucher pour se réveiller avant les coqs et se mettre au service de << son >> homme.

 

Idrissa Diarra, bakelinfo.com

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

20 novembre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

Lundi 13 Novembre 2017La formation (8e jour) en Santé se poursuit à la Médiathèque pour les <<Dispensateurs de Soins à...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

14 novembre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

Lundi 06 Novembre 2017Le Projet NEMA USAID intra HALTH a commencé une formation de 10 jours à la Médiathèque de...

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL LANCE SON PLAN DE DÉVELOPPEMENT (PDD)

10 novembre 2017
LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL LANCE SON PLAN DE DÉVELOPPEMENT (PDD)

Initialement prévue à 09 heures, la rencontre n’a démarré qu’à midi.Le Préfet, monsieur Mamadou Mbaye, en sa qualité de chef...

USAID/ACCES: ATELIER D’ORIENTATION ET DE LANCEMENT DU PROCESSUS DE PLANIFICATION...

2 novembre 2017
USAID/ACCES: ATELIER D’ORIENTATION ET DE LANCEMENT DU PROCESSUS DE PLANIFICATION DES PLANS D’ACTION COMMUNAUX D’EAU A USAGE MULTIPLE (MUS)

  Monsieur Mamadou MBAYE, préfet du département de Bakel, a présidé dans la salle de délibération de la mairie, l’atelier...

CHAMBRE DES MÉTIERS DE BAKEL : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES MAÇONS

30 octobre 2017
CHAMBRE DES MÉTIERS DE BAKEL : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES MAÇONS

Le président de la chambre des métiers de Bakel, Monsieur Boubacar Coulibaly dit Soudé, a convoqué l’assemblée générale des maçons...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

30 octobre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

Du Lundi 23 au Dimanche 29 Octobre 2017Lundi 23 Octobre 2O17L’état du Sénégal à travers l’Agence Régionale de Développement (ARD)...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
A nos travailleurs
Attention !!
LINON DAADE
Talents Soninke

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 228 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.