BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

      Verite Mociredin
Mocirédin se rappelle encore, avec beaucoup de nostalgie, comme si c’était hier, Hamady Modio « Gonga ma », le vieux et vénéré Peulh de son quartier Guidinkhama.
Consulté à l’époque par tous, le vieux sage était adulé, respecté par les hommes, les femmes et les enfants de toute la contrée.
Il ne passait jamais inaperçu : son imposante taille, sa grande silhouette, sa barbe blanche, sa démarche mesurée et recherchée, sa canne qu’il posait minutieusement sur le sol en guise de soutien, son sourire  aimable et les sages conseils qu’il ne cessait d’offrir aux gens, faisaient de lui un homme tellement utile pour la communauté qu’à tout moment sa compagnie était sollicitée.

A plusieurs occasions, Mocirédin a eu à côtoyer cet être d’une autre dimension. Hamady Modio « Gonga ma » était une véritable bibliothèque, un puits intarissable !
Il écoutait avec beaucoup d’attention et de courtoisie ses interlocuteurs. Très posé, il n’élevait jamais la voix qu’il avait douce. C’est difficilement qu’on parvenait à déchiffrer ses sentiments, bien qu’il soit simple, d’une humilité légendaire. A chaque fois qu’il répondait à une question, il ajoutait toujours « Gonga ma !» C’est « ta vérité !» chez nos parents et voisins Peulhs. Ainsi, il ne fâchait personne. Quand l’homme argumente, c’est pour avoir raison quelque part, disait-il souvent. Dans une discussion, c’est la confrontation des idées. Chacun défend sa thèse. Il peut y avoir mille vérités qui fusent, mais la plus plausible représente la VERITE, celle qui doit en définitive être acceptée par tous !
Au Sénégal, malgré la Coupe d’Afrique des Nations 2019 qui se déroule au pays des Pharaons, en Egypte, là-bas sur les bords du Nil, l’actualité est dominée par le PETROLE et le GAZ. Chaque jour qui passe  fait découvrir un lot de nouveautés, des révélations croustillantes  à vous couper le souffle ! L’OR NOIR est en train de noircir les cœurs et assombrir les prometteurs horizons de notre développement.
Et pourtant nos eaux, notre sol et notre sous-sol ne renferment pas seulement du PETROLE  et du GAZ ; il y a aussi de l’OR, du ZIRCON, du FER, du MARBRE…
Pourquoi donc s’acharner sur les deux premiers produits cités ?
Doit-on avoir peur de la malédiction du PETROLE et du GAZ ?
Si Hamady Modio « Gonga ma » vivait encore, il aurait  répondu, sans ambages, sans hésiter « Gonga ma !», c’est-à-dire : c’est ta vérité à toi qui viens de t’exprimer mais pas forcément la plus plausible.
Il faut qu’on réfléchisse davantage. Ce pays signifie << SUNU GAAL>>, notre pirogue. Quand elle chavirera, nous nous retrouverons tous, hommes et femmes, politiciens du pouvoir comme de l’opposition  et la société civile, au fond des eaux avec elle. Faisons donc en sorte que notre barque flotte, qu’elle  reste sur l’eau malgré les turbulences. Négocions pour sortir des flots. Sauvons la pirogue. En le faisant nous sauvons nos vies et surtout celle de nos enfants.
Idrissa Diarra, bakelinfo.com


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 500 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.