BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

MociredinIndependance17
<< Pincez tous vos koras, frappez les balafons
Le lion rouge a rugi, le dompteur de la brousse…>>
Mmatokhora et son frère Taata fredonnent l’hymne national du Sénégal car depuis plusieurs jours, ils s’entraînent avec les militaires du Camp Sada Ciré Timéra de Bakel en vue de cet événement important qu’est la célébration de la fête de l’indépendance de leur pays.
Diambéré Khoumba écoute ses enfants puis remue la tête pour exprimer son regret de n’avoir pas eu la chance de fréquenter l’école française comme eux. Elle aurait, comme eux, aimé apprendre sur les d’une école, l’hymne de son pays le Sénégal et sentir, comme eux, cette joie d’y appartenir.

<<-Que se passe-t-il ici les enfants ? Pourquoi ce calme apparent, dit Mocirédin en arrivant?
-Nous venons tout juste de finir l’hymne du Sénégal quand tu es arrivé ! Cela a dû émouvoir ma mère car au moment où nous chantions, elle remuait la tête en guise d’approbation, de mécontentement ou de regret.
-Qu’est-ce que votre mère a encore à faire avec l’hymne national du Sénégal ? Ce n’est ni du             << Ndougou Demba  >> ni du  << Mma kombé kiningha >>. C’est en français et elle n’y comprend aucun traitre mot !
-Leur mère n’a jamais été à l’école française, il est vrai, mais elle a appris, et bien mémorisé les versets du saint CORAN chez Kharamokho Barou Dia. Tu as la mémoire courte, mon cher époux. En 2002, lors de notre mariage, quand les lions du Sénégal jouaient, quel Sénégalais ne suivait pas et ne chantait pas l’hymne national en même temps que les joueurs ? Je ne parle pas français mais j’ai mémorisé toutes les phrases de tous les couplets.
- Je sais que tu es intelligente, Diambéré mais…….
- Bien ! C’est clair. Tu as reconnu mon intelligence. Maintenant à toi d’être testé ! Que se passe-t-il au Sénégal dans la première semaine d’Avril ?
- A Bakel, il y a la pierre d’Avril qui apparaît !
- C’est vrai que notre Bakel fait partie du Sénégal, mais  ne me parle pas de la pierre d’Avril ! Avec le barrage de Manantali, on la voit rarement maintenant. Tu vois Mocirédin que tu ne dois pas te comparer à moi. Je suis la fille de Fatou Congo ! Je vais faire un cours de civisme : le 04 Avril est un jour très important pour ton pays, le Sénégal, à moins que tu ne sois d’une autre nationalité. Partout, où qu’ils puissent se trouver, nos compatriotes commémorent l’anniversaire de notre accession à l’INDEPENDANCE. C’est la raison pour laquelle nos enfants s’entraînent pour le défilé les après-midi des mercredis et samedis dans les écoles. Tu ne peux pas le savoir car tu ne fréquentes pas ces établissements.
-Qui a retiré les cahiers de compositions des enfants avant les fêtes, n’est-ce pas moi ? Que peux-tu me reprocher ? Tu sais Diambéré, c’est mon esprit qui refuse l’INDEPENDANCE ! Dis-toi, Khoumba, avant les INDEPENDANCES Africaines, nous AFRICAINS étions des rois en Europe. Nous étions courtisés  pour les aider à combattre leurs ennemis ou pour servir de main d’œuvre facile. Maintenant que nous les avons aidés à se développer, à se sentir en sécurité, ils nous ferment au nez leurs portes et même leurs fenêtres. Ils nous envoient leurs déchets et surveillent d’un œil                 << sanguinaire >> les frontières maritimes comme terrestres. Diambéré, avant la naissance de votre Président de la République, il faisait bon vivre au Sénégal ! Le sac de riz ne coûtait rien. Le sucre, le lait, la viande étaient à portée de bourse. Les fleuves étaient poissonneux, la nature généreuse. Depuis que nous sommes devenus INDEPENDANTS nous dépendons des autres : tout est importé depuis l’oignon jusqu’au riz en passant par les tissus, les manières de vivre, de se comporter, d’enseigner leur langue, de manger ce qu’ils mangent, de ne plus savoir danser le soir au clair de lune, marcher pieds nus….. Diambéré, si j’avais le choix, je serais DEPENDANT (contraire d’indépendant en lettres minuscules).
-Tu ne cesseras jamais de me surprendre mon mari ! Comment pourrais-tu vivre encore comme le faisaient nos pères et nos mères ? Et le progrès, qu’en fais-tu ?
-Un progrès qui m’affame, je n’en veux pas ! Un << développement  >> qui couvre de dettes ma génération et  celle de mes arrière-petits-fils, je ne le souhaite pas ! Diambéré, laisse-moi rêver à ces précurseurs et imaginer que demain, pas si lointain, un Sénégalais viendra en MESSIE nous sortir des difficultés que nous traversons et nous conduire vers le BONHEUR.
-Mocirédin, en tant que femme, j’aime aussi rêver. Mon rêve me dit toujours que notre SENEGAL ne sera prospère que lorsqu’une Dame de fer prendra les commandes. C’est nous qui  dirigeons            << à l’ombre >>. Laissez-nous ouvertement prendre les destinées de ce pays et vous verrez ce que vous allez voir : une nation unie, prospère, respectée et heureuse! De grandes Dames l’ont démontré en Grande Bretagne, en Allemagne, en Sierra Léone……Pourquoi les autres et pas nous ? Une Khoumba, une Farmata, une Gnilane ou une Joséphine comme Présidente de la République !!!En ce moment, il est certain que le pays n’aura qu’un seul << PREMIER MONSIEUR >> à moins que madame la Présidente ne soit célibataire ! Au quel cas, je crains pour notre palais avec les ATHLETES que nous avons dans ce pays ! Les grands COUREURS DE JUPONS vont dépasser les performances de BOLT et transformer notre  << PRESIDENCE >> en << terrain maraboutique >>.
-Diambéré, ce dont je suis sûr et certain, c’est que je ne serai jamais ce << PREMIER MONSIEUR >> car tu ne seras jamais au grand jamais PRESIDENTE DE LA REPUBLIQUE ! Préparons-nous au moins à aller voir  nos enfants défiler le 04 Avril aux HLM.
-Tu as raison mon mari et le jour J est proche. Je veux t’entendre chanter au moins le premier couplet de l’hymne national  du Sénégal. Une seule fois.
-Tu me provoques maintenant, Khoumba ! >>
Mocirédin se lève et sort de la maison laissant les enfants reprendre la chanson pour mieux se préparer.


Idrissa Diarra, bakelinfo.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

20 novembre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

Lundi 13 Novembre 2017La formation (8e jour) en Santé se poursuit à la Médiathèque pour les <<Dispensateurs de Soins à...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

14 novembre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

Lundi 06 Novembre 2017Le Projet NEMA USAID intra HALTH a commencé une formation de 10 jours à la Médiathèque de...

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL LANCE SON PLAN DE DÉVELOPPEMENT (PDD)

10 novembre 2017
LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL LANCE SON PLAN DE DÉVELOPPEMENT (PDD)

Initialement prévue à 09 heures, la rencontre n’a démarré qu’à midi.Le Préfet, monsieur Mamadou Mbaye, en sa qualité de chef...

USAID/ACCES: ATELIER D’ORIENTATION ET DE LANCEMENT DU PROCESSUS DE PLANIFICATION...

2 novembre 2017
USAID/ACCES: ATELIER D’ORIENTATION ET DE LANCEMENT DU PROCESSUS DE PLANIFICATION DES PLANS D’ACTION COMMUNAUX D’EAU A USAGE MULTIPLE (MUS)

  Monsieur Mamadou MBAYE, préfet du département de Bakel, a présidé dans la salle de délibération de la mairie, l’atelier...

CHAMBRE DES MÉTIERS DE BAKEL : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES MAÇONS

30 octobre 2017
CHAMBRE DES MÉTIERS DE BAKEL : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES MAÇONS

Le président de la chambre des métiers de Bakel, Monsieur Boubacar Coulibaly dit Soudé, a convoqué l’assemblée générale des maçons...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

30 octobre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

Du Lundi 23 au Dimanche 29 Octobre 2017Lundi 23 Octobre 2O17L’état du Sénégal à travers l’Agence Régionale de Développement (ARD)...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
A nos travailleurs
Attention !!
LINON DAADE
Talents Soninke

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 178 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.