BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

15526893 20782738

 

Comme à son habitude, s’il n’est pas dans son champ en train d’affronter les oiseaux granivores qui le persécutent, Mocirédin est, soit à la mosquée de son quartier << Guidinkhama >>, soit tout bonnement assis sur son tapis de prières, la peau de son dernier mouton de Tabaski, égrenant son chapelet.

 

 

Bien que le temps soit clément, contrairement aux autres jours, le pauvre homme transpire, s’essuyant parfois le visage avec un mouchoir vieux maintenant de plusieurs mois.

 

La campagne électorale est actuellement ouverte ! Depuis dimanche. Les politiciens professionnels ou de circonstance sont descendus dans les rues, s’égosillant, gesticulant comme des singes, dépensant leur argent mais surtout leur énergie pour convaincre les potentiels électeurs du 30 Juillet avec des mots lavés au miel avant d’être servis.

 

Vingt et un jours durant, matin et soir, sans répit, ces hommes et ces femmes ne dormiront pas. Ils sillonneront les pistes les plus accidentées de notre département. Ils ne penseront qu’à un seul jour, une seule date, le 30 Juillet qui fera d’eux, les représentants du peuple, les députés de leur terroir.

 

Mocirédin rêve. Il s’imagine aussi candidat aux élections législatives, autant que ces hommes et ces femmes, le verbe facile, le sac plein de billets de banque tous neufs qui chantent entre leurs doigts, prêts à tromper tous ceux qui les écoutent, sans scrupules ou tout simplement nécessiteux, dans un besoin si pressant, si urgent que la réflexion n’a aucune chance de briller !

 

<<-Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, je me présente : je m’appelle Mocirédin ; je suis né à Bakel sans jamais sortir de ma ville natale. Cultivateur de profession, j’ai 54 ans, marié à une épouse, à ma chère Diambéré Khoumba, la mère de mes deux enfants, un garçon et une fille. Pour ma ville, mon département, mon vœu le plus cher, c’est de vous représenter à l’Assemblée Nationale, être votre Député, le Représentant de mon peuple. Vous vous dîtes, il devient fou, Mocirédin ! Même pas une seconde à l’école, à peine quelques années d’études coraniques, jamais sorti de Bakel et vouloir nous représenter nous à l’Assemblée, c’est impensable. Mais, hommes et femmes de chez nous, pour être député, pas besoin d’être instruit, il faut avoir de l’argent ou être beau parleur ou avoir un parrain. Moi, je n’ai, ni argent ni instruction, ni parrain Dieu m’a quand même donné une langue. Loin d’être fourchue, elle me permet au moins de dire la vérité en tout temps et en tout lieu sans rougir ! Aujourd’hui, mardi 11 Juillet 2017, moi, Mocirédin, fils d’Aissé Moussa, je vais inventer un programme que je vais vous soumettre. A vous de voir si, en âme et conscience, ce projet est réalisable et surtout si vous devez accompagner mes rêves. Dans ce cas, n’hésitez pas, votez pour moi. Au cas contraire, soyez pratiques, pragmatiques, ne soyez pas égoîstes, pensez aux milliers de personnes de votre département qui ont besoin d’être encadrés, guidés, orientés vers un mieux-être, un développement intégral. Ecoutez-moi donc !

 

Gens de chez moi, hommes et femmes, jeunes et vieux de mon département, c’est Dieu qui m’envoie parmi vous. Vous avez beaucoup de chance de m’avoir. Profitez-en pendant qu’il est encore temps ! Ce 30 Juillet, ne regardez aucune liste. Le messie est là, le sauveur de mon, de votre peuple est arrivé ! Il n’est pas sur un cheval blanc. Il a les pieds bien posés sur terre. Si vous votez pour moi, vous ne le regretterez jamais. Je vous promets d’éliminer la SENELEC, dans notre département. Tout juste après mon élection, je placerai au-dessus de notre département une seule ampoule qui éclairera les rues et même les chambres. Cette ampoule << diabolique >> aura aussi la faculté de faire marcher les réfrigérateurs, les climatiseurs et autres appareils ménagers. Pour ce qui concerne l’eau, soyez tranquilles : je ferai tomber la pluie à n’importe quel moment de l’année, cela vous permettra d’avoir de l’eau propre, pure sans bourse délier. Chaque semaine, je ferai abattre des moutons, des bœufs et livrerai des caisses de poissons . Viande et poissons seront distribués gratuitement dans tout le département. Les routes et les pistes seront bitumées, mieux qu’en Europe. A la disposition des populations, des bus viendront alléger leurs soucis de déplacement. Tous les élèves et les étudiants seront boursiers. Les soins dans les centres de santé seront gratuits. Que voulez-vous d’autres ? Vous ne me verrez pas tous les jours. Ceux qui auront la chance de me rencontrer, ne le regretteront pas. Ils s’en iront les poches pleines de billets sortis de la BCEAO. Mon bulletin est facile à reconnaître, il est noir, tout noir comme moi, noir parce que tout sera nébuleux durant mon mandat ! Ne posez pas de questions, vivez et taisez-vous. Le noir, c’est la discrétion. Alors, chers compatriotes, à vos bulletins et VIVE MOI ! >>

 

Fier de lui, Mocirédin se lève de son tapis de prières, s’approche des canaris, remplit une bouilloire d’eau et commence à faire ses ablutions. Il ira tout à l’heure à la mosquée, heureux d’avoir un moment satisfait son << rêve >> d’être en campagne électorale pour être élu par des populations fictives.

 

Réfléchissez donc, électeurs, vous serez seuls, isolés dans l’isoloir. Personne ne vous voit. Pensez à Abel et à son frère Caïn. L’ŒIL est là, toujours à vos côtés, planant au-dessus de vos têtes. Ayez bonne conscience et dîtes-vous après avoir mis le bulletin dans l’enveloppe que le geste que vous avez accompli est d’une grande portée civique, morale. Vous allez participer par votre choix au développement de votre terroir.

 

Idrissa Diarra, bakelinfo.com

 

 

 

BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 24 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL

24 juillet 2020
BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 24 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL

  LA RETENUE MANANTALI Le niveau du Bafing à Manantali (Amont Barrage)  est à 194, 99 le 24 Juillet 2020 à 8 h 00. A la même date de l’année dernière, le niveau était à la côte 194, 93 m. Le débit turbiné hier est à 288 m3/s contre 225...

(Audio) ÉDUCATION : BABACAR DIACK INSPECTEUR ACADEMIQUE DE TAMBA EN TOURNÉE DE PRISE DE CONTACT AVEC LES ACTEURS DE L’ÉDUCATION À BAKEL

23 juillet 2020
(Audio) ÉDUCATION : BABACAR DIACK INSPECTEUR ACADEMIQUE DE TAMBA EN TOURNÉE DE PRISE DE CONTACT AVEC LES ACTEURS DE L’ÉDUCATION À BAKEL

Le tout nouveau Inpecteur Academique de Tambacounda Monsieur DIACK puisque c’est de lui qu’il s’agit est dans le département de Bakel depuis hier Mardi pour une tournée de prise de contact avec tous les acteurs de l’éducation. Mr Diack ( au conseil départemental) Votre navigateur n'est pas compatible Mr Diack...

LE GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DE BAKEL EN ACTIVITÉ

16 juillet 2020
LE GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DE BAKEL EN ACTIVITÉ

Le Groupe de Travail Pluridisciplinaire Local de Bakel (GTP/Local) a repris comme les autres années ses rencontres par décade pour analyser la situation hivernale. Composé du Préfet, de son Adjoint, des chefs de services techniques comme la Météo, l’Elevage, l’Agriculture, la Pêche, les Eaux et Forêts, la SAED, le Commerce,...

(Audios) : Le président du tribunal de Bakel organise son pot de départ.

15 juillet 2020
(Audios) : Le président du tribunal de Bakel organise son pot de départ.

Le président sortant du Tribunal d’instance de Bakel, Monsieur Maguette Diouf a passé le flambeau ce mercredi 15 juillet 2020  à Monsieur Cheikh Seye nouveau président du tribunal de Bakel en présence d’un parterre de personnalités venues de partout à travers le département. Selon le Président du Conseil départemental, un...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 233 invités et aucun membre en ligne