BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

senegal2002

Pourquoi et comment, depuis plus de 2015 années que les hommes existent sur cette terre, qu’on nous confine encore à la balkanisation du monde et des esprits ?

A – t –on demandé au BON DIEU un endroit pour y habiter ? Non ! IL nous a créés puis nous a affecté des terres.
Voici qu’en grands égoïstes, nous nous approprions à droite et à gauche des lopins de terres, nous créons avec d’abord des crayons sur du papier des continents, des états, des régions, des villages, des maisons.
Nous domestiquons des animaux qui deviennent comme les terres, nos propriétés. Le passé est vite oublié ! Seuls comptent les moments présents mais surtout ce qu’on va devenir demain aux yeux de la société !

 


Mocirédin, après avoir bâillé et fait preuve durant toute sa pauvre vie, de longanimité, se dit qu’il est maintenant temps de se lever sans élever la voix pour faire face au monde et lui parler posément de son tourment . Il est taraudé par des idées noires qui l’empêchent de dormir les poings fermés.
Ha ! La presse ! Elle nous tympanise avec cette histoire de nationalité à longueur de journée ! Elle en a fait un événement !
Beaucoup de nos ancêtres (pas les Gaulois),au nom de l’intégration, ont préféré se fondre dans leur pays d’accueil en empruntant les noms de familles de leurs généreux  hôtes .C’est ainsi qu’au Sénégal par exemple, il n’est pas rare de voir des Traoré, des Dembélé devenir des DIOP, des Cissokho  changer en Guèye, des Diarra en Ndiaye, des Coulibaly en Fall, les Diakhité en Bâ………….N’est-ce pas le commun vouloir de vivre ensemble sans tenir compte des frontières  et des noms?
Ne dit-on pas que tous les hommes, qu’ils soient blancs, noirs, jaunes ou rouges, que tous, sans exception, viennent de Mpa ADAMA  et de Mma  Hawa ? Alors, pourquoi encore une fois, se fatiguer à propos de problèmes de nationalité ?
Pour être Président de la République, le candidat doit être exclusivement de nationalité sénégalaise, alors que pour défendre les couleurs du pays, on fait appel à des <<BINATIONAUX >> ! Qui ne se rappelle la glorieuse épopée des lions du football en 2002 avec des Français de nationalité Sénégalaise comme Kalidou Fadiga le fameux numéro 10, Habib Bèye , Sylvain Ndiaye, Diomansy Camara ? Ils ont permis avec leurs coéquipiers exclusivement Sénégalais répondant aux noms maintenant retenus par l’histoire de Pape Bouba Diop ( 1er  buteur de cette Coupe du Monde), El Hadj DIOUF (deux fois Ballon d’Or ) , Henri Camara  le lapin flingueur( ???), Salif Diao…Dans l’équipe nationale actuelle entraînée par l’ancien capitaine de 2002 Aliou Cissé, n’y trouve-t-on pas encore Kalidou Coulibaly, Diao Baldé ?
Que dire du Basket, du marteau, du scrabble ?
La  Maison Blanche de la puissante Amérique a comme locataire pour encore quelques mois, après deux mandats, le Président Barack  Obama , fils d’émigré ! Alors !
Pourquoi refuser à ces jeunes qui se sont donnés corps et âme pour le pays, leur pays, la république, leur république, de briguer la magistrature suprême de chez eux, s’ils le veulent ? Est-il nécessaire qu’ils revendiquent à coups de godasses ou de ballons leur SENEGALITE ? Ils n’ont pas cherché à naître ici ou là !
Notre pays est composé d’hommes et de femmes venus d’ailleurs selon les vicissitudes de l’histoire pour développer avec les autochtones le milieu qu’ils partagent désormais et qui devient commun !
Et nos émigrés qui grossissent les autres  pays (surtout Européens et Américains) et  par la même occasion remplissent nos caisses d’Euros et de Dollars ? Ils participent grandement au développement de notre pays ! Notre constitution représente notre loi fondamentale ! Il faut la respecter mais ne pas oublier aussi les Hommes grâce à qui et pour lesquels elle a été rédigée.
Ouf ! Mocirédin pense avoir trop réfléchi pour un << illettré >> comme lui. A l’ombre du gros arbre de sa maison, il s’endort. Ses ronflements éloignent les coqs venus picorer les graines de mil tombées lorsque sa chère Diabéré  préparait le repas du soir.
Idrissa Diarra

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE À BAKEL

20 février 2018
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE À BAKEL

    Du Lundi 12 au Dimanche 18 Février 2018   Lundi 12 Février 2018   Arrivée à Bakel d’amis...

COOPERATION : LE PRÉSIDENT DU RÉSEAU DES MAIRES DU BFS...

15 février 2018
COOPERATION : LE PRÉSIDENT DU RÉSEAU DES MAIRES DU BFS SIGNE L’ADHÉSION DU RÉSEAU Á L’UICN

    Monsieur Ibrahima B Sall, Président du Réseau des Maires du Bassin du Fleuve Sénégal a procédé hier à...

POLITIQUE : IBRAHIMA BABA SALL RECONDUIT DEPUTÉ CEDEAO (Audio)

15 février 2018
POLITIQUE : IBRAHIMA BABA SALL RECONDUIT DEPUTÉ CEDEAO (Audio)

    L’Assemblée nationale du Sénégal a procédé hier à l’élection des députés devant siéger au Parlement de la Communauté...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE À BAKEL

13 février 2018
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE À BAKEL

    Du Lundi 05 au Dimanche 11 Février 2018   Lundi 05 Février 2018   Les travaux de réhabilitation...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE À BAKEL

6 février 2018
 FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE À BAKEL

            Du Lundi 29 Janvier au Dimanche 04 Février  2018Lundi 29 Janvier 2018Après le Dimanche 28 Janvier à Toumboura,  avec...

Le conseil départemental de Bakel aux chevets des collèges

4 février 2018
Le conseil départemental de Bakel aux chevets des collèges

    Le conseil Départemental de Bakel vient de remettre à quatre établissements, un lot de photocopieuses tant attendues.  ...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
Micro-Trottoir
Micro - Trottoir
Film Tradition
Mosquée

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 121091 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.