BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

 1ChroniqueIDiDiarraMars16

 

Mocirédin est un personnage atypique, un homme hors du commun !

Quadragénaire, ce natif de Saré Demba, sur les rives du fleuve est vraiment particulier. Durant ses quarante années de vie, ce Soninké du Gadiaga n’a jamais quitté son village natal.

Comble de désastre (???) ses parents venus du pays d’en face, n’ont pas jugé avantageux d’inscrire Mocirédin à l’école française. Même le marabout du quartier a été évité ! On ne sait jamais avec ces *Islamistes* tant décriés !

Ainsi, Mocirédin était, on le pense, un terrain inutile, une terre sur laquelle ne poussera aucune plante, aucune idée lumineuse.

Dans son quartier, son village, malgré ce handicap « sévère », l’homme ne se sentait pas inférieur aux autres. Au contraire, son esprit critique toujours en ébullition, ses remarques pertinentes au cours des discussions, son éloquence ont fini par le rendre sympathique, incontournable aux yeux de tous.

 

Sa compagnie était recherchée et ses idées partagées.

Un soir, alors que Mocirédin se promenait, pensif des sons de tams-tams ont attiré son attention.

Plus curieux que lui tu meurs ! Il prit la peine de se déplacer. Sur un terrain vague, à deux jets de pierres l’un de l’autre, deux groupes étaient en meetings.

<< -Que se passe-t-il ici ? demanda-t-il dans le premier groupe ?

-Nous battons campagne pour que le OUI du Président de la République passe avec plus de 90 des voix le 20 Mars !

-Nous répondrons par un NON massif à cette même date pour dénoncer le non respect de la parole du Chef. Nous espérons faire basculer le plateau de la balance de notre côté, dit le deuxième groupe. >>

Non loin des deux groupes, l’un pour le OUI et l’autre pour le NON Mocirédin avait créé un troisième groupe. Un groupe qui grossit et attire plus de monde sans tambour ni trompette.

Il parle beaucoup et il est écouté, Mocirédin.

<<- Hommes et femmes de mon village, chaque jour nous répondons par OUI par NON aux différentes questions qu’on nous pose. A-t-on vraiment besoin d’organiser (avec des dépenses toujours énormes) des rencontres de ce genre alors que certains n’ont ni déjeuné ni dîné ; d’autres n’ont pas encore réglé leurs factures d’eau ou d’électricité ? Ne faudrait-il pas s’occuper d’abord de ces hommes et de ces dames dans le besoin au lieu de détourner << notre argent >> à des fins égoïstes car personnelles ?

Cela demande-t-il de fouetter son chat ? De se fâcher ? De ne plus saluer son voisin ? De vider les ateliers, les bureaux, les marchés, les écoles pour une campagne référendaire ?>>

Retournons dans nos ateliers et autres lieux de travail. Le jour-J choisissons OUI ou NON, ou tout simplement ne disons ni OUI ni NON ; donc taisons-nous.

Ne pas choisir aussi c’est choisir, même si dans un tel cas, à savoir les élections, s’acquitter de son devoir civique n’est-il pas un bon et beau geste citoyen ?

 

Idrissa Diarra,bakelinfo.com

ÉDUCATION : REPRISE AVORTÉE DES COURS DU 2 JUIN 2020 QUELLES SOLUTIONS POUR DEMAIN ?

3 juin 2020
ÉDUCATION : REPRISE AVORTÉE DES COURS DU 2 JUIN 2020 QUELLES SOLUTIONS POUR DEMAIN ?

Après plusieurs mois de grèves et de congés forcés à cause du CORONAVIRUS, des dates de reprises des cours ont été avancées puis reculées. Une troisième date polémique, dès son annonce, a soulevé l’ire de certains syndicalistes de l’enseignement, des parents d’élèves et même des élèves, à travers leur Gouvernement...

CHRONIQUE DU MARDI DU 02/06/2020 MOCIRÉDIN ET LA RÉOUVERTURE DU 02 JUIN 2020

2 juin 2020
CHRONIQUE DU MARDI DU 02/06/2020  MOCIRÉDIN ET LA RÉOUVERTURE DU 02 JUIN 2020

              Depuis plusieurs jours maintenant, le CORONAVIRUS, sans être mis entre parenthèses, marque un peu le pas par rapport à cette réouverture taxée de catastrophique par certains, qui hante l’esprit des « dirigeants », celui des enseignants et enfin celui des parents d’élèves. Pour les premiers cités, il faut coûte...

Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

31 mai 2020
Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence de presse. La capitale sénégalaise et sa région comptabilisent près des trois quarts des 3 535 cas de Covid-19 recensés depuis le début de l'épidémie. Pour ce seul samedi...

(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

29 mai 2020
(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

Après le CDD de Bakel le 27, c’était au tour de Alé Diéye DIOUF, Sous-Préfet de l’arrondissement de Bélé de présider un CLD spécial sur la rentrée du 02 JUIN 2020. Il avait à ses côtés l’adjoint au sous préfet de Kénieba, tous les chefs de services de sécurités, les...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 244 invités et aucun membre en ligne