BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

        PluieHivernalBakel
Ce soir, dans le ciel, aucune ombre : la lune, majestueusement, s’y promène seule, allègrement. Les étoiles, pourtant compagnes du bel astre de la nuit, n’ont pas osé s’approcher de sa splendeur !
Au-dessus de la plupart des toits des maisons, les gens ont déposé leur « Merr Gaddou », petit matelas qu’on déplace facilement pour fuir la chaleur nocturne des chambres.
Des chiens, bizarrement, troublent le sommeil des dormeurs tardifs. Leurs cris proviennent du côté Ouest de la ville, dans sa banlieue autrefois bruyante, derrière la marre asséchée, à cette période de l’année.
Le couvre-feu a assagi les hommes. Il a pu discipliner les « irresponsables » des premiers jours. A part ces complaintes de chiens, un calme lourd et un silence inquiétant recouvrent la ville. Même les moustiques, repoussés par le vent léger qui souffle ce soir, ne bourdonnent pas aux oreilles des dormeurs à la belle étoile.

La nature est vraiment bizarre ! Elle ne cessera jamais d’étonner Mocirédin devenu en l’espace de quelques mois plus vieux que son âge.
Pendant que sa petite famille dort, le « vieil » homme rêve de faire, à partir de ses prières qu’il ne cesse d’adresser au BON DIEU, tomber une pluie, forte ou fine, qu’importe, une bonne pluie salvatrice, transformatrice des comportements, qui mouillera le sol du pays et les esprits lessivés par le COVID-19. Elle fera ruisseler ses eaux, dans la nuit du 21 au 22, au cours de ce mois béni du Ramadan, en avril. Elle les fera charrier, emportant avec elles les virus de toutes les maladies, surtout ceux du CORONAVIRUS.
Le Sénégal, à deux jours de ce mois particulier, béni par DIEU, pourra respirer et se soumettre aux exigences de la religion Musulmane, après le Week end Pascal sans processions ni messes traditionnelles dont celle du dimanche qui clôt la Semaine Pascale de nos concitoyens Catholiques. Grâce à DIEU le CORONAVIRUS disparaîtra, miraculeusement, de chez nous, du Sénégal.
Après cette pluie bienfaitrice, en moins d’une semaine, la planète-terre sera débarrassée du COVID-19. Pour un mois. Un mois seulement ! Un seul mois ! Cette période de trente jours, accordée aux hommes, à tous les hommes de notre planète sera un avertissement, un signal fort afin qu’ils changent pour transformer le monde sali par leurs souillures, leurs mauvais comportements.
SOLIDARITE sera le maître-mot du moment ! Le « MON » disparaîtra au profit du « NOTRE ». Cette nouvelle attitude humaine, ce comportement des hommes, après cette belle leçon de « MALADIE-MORALE », bien que la terre ait connu des millions de morts, nécessitera de la part des dirigeants du monde, une vision plus large. Dans un premier temps, il va falloir que TOUS les pays oublient TOUT ! Ils doivent, d’abord, ensemble, s’orienter dans un PROGRAMME MONDIAL DES BONNES HABITUDES (PMBH), c’est-à-dire, chacun dans sa langue, enseignera en priorité, le même programme en Morale, en Education Civique et en Education Sanitaire. ENSEIGNER pour que l’APPLICATION se fasse dans tous les pays.
Ensuite, chaque pays sera libre d’enseigner les disciplines de son choix chez lui (les langues, les sciences...)
Enfin les Ministres ayant en charge l’Education, tous les Ministres de ce secteur irremplaçable du monde, se retrouveront, chaque deux ans pour évaluer et donner une nouvelle orientation à ce PROGRAMME innovant.
DIEU EST OMNIPRESENT, OMNIPOTENT, OMNISCIENT ! Cela veut tout dire ! Le pays qui ne l’appliquera pas au-delà du délai imparti par DIEU vivra des moments pires que ceux qu’il avait vécus durant la pandémie du CORONAVIRUS. Pourra-t-il être pardonné ? Jamais !
En tout cas, un proverbe populaire n’avertit-il pas ? « SI ON TE DIT : QUI SAUTE CE BATON PERDRA SA MERE, FAIS-EN LE TOUR ET DIT QUE C’EST FAUX » !
A bon entendeur, salut !
Idrissa Diarra   









BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 24 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL

24 juillet 2020
BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 24 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL

  LA RETENUE MANANTALI Le niveau du Bafing à Manantali (Amont Barrage)  est à 194, 99 le 24 Juillet 2020 à 8 h 00. A la même date de l’année dernière, le niveau était à la côte 194, 93 m. Le débit turbiné hier est à 288 m3/s contre 225...

(Audio) ÉDUCATION : BABACAR DIACK INSPECTEUR ACADEMIQUE DE TAMBA EN TOURNÉE DE PRISE DE CONTACT AVEC LES ACTEURS DE L’ÉDUCATION À BAKEL

23 juillet 2020
(Audio) ÉDUCATION : BABACAR DIACK INSPECTEUR ACADEMIQUE DE TAMBA EN TOURNÉE DE PRISE DE CONTACT AVEC LES ACTEURS DE L’ÉDUCATION À BAKEL

Le tout nouveau Inpecteur Academique de Tambacounda Monsieur DIACK puisque c’est de lui qu’il s’agit est dans le département de Bakel depuis hier Mardi pour une tournée de prise de contact avec tous les acteurs de l’éducation. Mr Diack ( au conseil départemental) Votre navigateur n'est pas compatible Mr Diack...

LE GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DE BAKEL EN ACTIVITÉ

16 juillet 2020
LE GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DE BAKEL EN ACTIVITÉ

Le Groupe de Travail Pluridisciplinaire Local de Bakel (GTP/Local) a repris comme les autres années ses rencontres par décade pour analyser la situation hivernale. Composé du Préfet, de son Adjoint, des chefs de services techniques comme la Météo, l’Elevage, l’Agriculture, la Pêche, les Eaux et Forêts, la SAED, le Commerce,...

(Audios) : Le président du tribunal de Bakel organise son pot de départ.

15 juillet 2020
(Audios) : Le président du tribunal de Bakel organise son pot de départ.

Le président sortant du Tribunal d’instance de Bakel, Monsieur Maguette Diouf a passé le flambeau ce mercredi 15 juillet 2020  à Monsieur Cheikh Seye nouveau président du tribunal de Bakel en présence d’un parterre de personnalités venues de partout à travers le département. Selon le Président du Conseil départemental, un...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 251 invités et aucun membre en ligne