BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

FrontieresFermees

U n jour dure 24 heures. Le 8 Mars est fêté. Ca y est ! Il se trouve désormais derrière nous. Cependant, ses retombées couvrent les 364 autres jours de l’année. Très émotive, Diambéré Khoumba continue d’essuyer quelques larmes tombées de ses beaux yeux sur sa poitrine, en souvenir de la journée internationale des femmes.

Elle << se >> sourit, pensant à sa dernière victoire, la bataille gagnée face aux hommes lors de cette journée mémorable. Et dans ses déhanchements provocateurs, elle chantonne << Yakharé >>, en hommage à la femme. Elle va et vient dans sa démarche si gracieuse, un cure-dents à la commissure des lèvres. Elle se dandine, de la cuisine à l’arbre sous lequel sont placés les canaris. Elle ne marche pas Diambéré. Elle effleure le sol de ses pas silencieux, si légers qu’on ne l’entend pas s’approcher. C’est un véritable plaisir que de voir Khoumba se déplacer.
Mocirédin se prépare : une houe, un coupe-coupe, un râteau. Il est décidé à affronter les durs travaux des champs. Même s’il est sans soutien, il fera comme tous les autres cultivateurs. Il croira en Dieu en lui confiant tous ses espoirs. En bon croyant, il sera tranquille. Ne dit-on pas que l’espoir fait vivre ? Il chantera en travaillant ; il ne dormira que rarement ; il se démènera comme un beau diable pour avoir son autonomie.
Mocirédin s’imagine dans un village, un havre de paix, ne dépendant d’aucun village, se suffisant économiquement. Il rêve, il se voit produire tout ce dont le village a besoin : riz, mil, mais, oignon, patate, arachide….Il respire fort puis sort en courant de la maison.
Les champs deviennent le seul refuge pour Mocirédin. Nuit et jour, il s’y rend avec tellement de courage et d’abnégation  que Diambéré Khoumba est étonnée de la transformation de son époux.
<<-Mon homme, pourquoi cette subite orientation vers l’agriculture ?
-Khoumba, la terre ne ment ! Elle n’a jamais menti. Elle nous a toujours nourris. Je pense que pour parler  d’autonomie, il faut que nous puissions nous prendre en charge, au moins sur le plan alimentaire.
-Tu as raison, mon mari, mais être autonome n’est qu’un mot, un concept. Dans la réalité, trouves-tu quelqu’un de libre, ne dépendant d’aucun autre être ? Le fait de se marier nous rend déjà dépendant l’un vis-à-vis de l’autre. Tout ce que nous faisons sur cette terre, dans cette vie se fait avec les autres ou même (plus grave) par les autres.
-Pourquoi donc, Diambéré, à longueur de journée, à travers les médias, on nous parle d’autonomie, d’indépendance, de vivre en autarcie ?
-Mon mari, l’homme est le remède de l’homme. Partout, on le chante. Qu’on soit Américain, Français, Sénégalais ou de n’importe quelle nationalité, on ne peut pas vivre en autarcie, parler d’indépendance ou d’autonomie. Et même l’expression  << autosuffisance alimentaire >> n’est pas possible, car tous les aliments ou tout ce qui entre dans notre alimentation ne provient pas de << chez nous >>. Au moins, le piment ou l’oignon  nous vient d’ailleurs.
-Tu as encore une fois raison, ma Diambéré ; mais les mots, quand on les crée, il faut bien leur trouver un sens ! Disons donc que l’homme ne peut être ni autonome ni indépendant encore moins vivre en autarcie. QUELLE QUE SOIT SA PUISSANCE ! Cela est valable pour les pays aussi, tous les pays.
-Pourquoi fête-t-on donc les anniversaires de nos  << Indépendances >> ?
-C’est pour montrer à la face du monde qu’il nous reste encore beaucoup de choses à apprendre. Au lieu de nous retrouver, nous regrouper, former un bloc, vivre ensemble, en harmonie, nous sommes au contraire piqués par les mouches de la division, du partage, de l’individualisme, de  l’égoïsme. Ainsi nous détruirons plus tôt que prévu notre monde.
-Pourquoi t’obstines-tu alors à exploiter ces terres ?
-Pour me prouver que je peux diminuer mes charges, m’éloigner des potins du village et prier. Beaucoup prier pour que les hommes deviennent UNS et INDIVISIBLES, que le monde soit un seul pays sans frontières. >>
Mocirédin et son épouse Diambéré Khoumba rient aux éclats, tout surpris de rêver debout, les yeux bien ouverts.
<<-Ne nous sous-estimons pas, Diambéré Khoumba, ce monde, celui de nos rêves peut être réalisé par nos petits enfants. Qui sait………. ? >>
Idrissa Diarra

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
A nos travailleurs
Attention !!
LINON DAADE
Talents Soninke

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 348 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.