BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Equipe SN

Mocirédin se déplace comme un somnambule. Il va et vient, arpente le petit espace réservé à la cour de sa maison. Il marche, les yeux bien ouverts mais l’esprit ailleurs. Pendant ce temps, son épouse Diambéré Khoumba rassemble les ustensiles de cuisine utilisés au cours du repas pour aller les laver au fleuve. Les enfants, eux se préparent pour les cours de l’après-midi à l’école française. Le climat est clément en ce mois de Janvier. Un vent de sable gène quand même les courageux qui s’aventurent  dehors. C’est pourquoi, en bons sahéliens, les hommes, en majorité, se couvrent toute la tête, laissant apparaître les yeux seulement, comme des phares, dans la nuit, dirigeant un égaré.

Mocirédin se dit : << -je ne serai  et ne ferai jamais l’exception qui confirme la règle ! En Afrique, actuellement, à l’heure des matchs de football de la Coupe de notre cher continent, tous les yeux sont braqués sur les écrans de télévision et les oreilles collées aux postes de radios pour suivre attentivement chacun son équipe nationale, la supporter mais surtout l’encourager, la pousser vers la victoire. >>
Le football est devenu un moyen incontournable d’union entre les peuples, les hommes. Il est aussi et surtout cause et en même temps raison de paix des cœurs et des esprits. A l’heure des rencontres, dans  les prisons, dans les cours des maisons, dans les rues, au bord des cours d’eau, dans les véhicules de transport en commun, à dos d’ânes comme de chameaux, à pieds ou en pirogues, la concentration est de rigueur chez les joueurs sur le terrain mais partout sur le continent africain aussi.
<<-Diambéré Khoumba, dit Mocirédin, prépare le matériel de thé avant l’arrivée de Samba Amina Bara, Thiéblé et Dramane Tamboura. Comme tous les sénégalais, nous allons à notre manière supporter les LIONS DE LA TERANGA : nous crierons, nous sauterons, nous applaudirons, nous nous énerverons selon les actions de nos joueurs.
-Le matériel est prêt. Le thé, le sucre et la menthe aussi. Où sont tes invités, demande la belle Diambéré ?
-Ils sont là ! Qu’y a-t-il ?
-C’est que je te sens un peu tendu encore, mon homme !
-Pourquoi ne le serai-je pas alors que le Sénégal rencontre un grand pays de football, la Tunisie, notre << bête noire >> !
-Ce n’est que du sport, Mocirédin !
-<< QUE >> ? Pourquoi dévaloriser le sport, dit Samba Amina en s’asseyant à côté de Mocirédin ? Ne sais-tu pas, Khoumba, que le sport (le football en particulier), autant, sinon plus que l’agriculture, l’élevage, la pêche …fait partie de ce qui << nourrit >> notre pays. Nos footballeurs et nos basketteurs font entrer beaucoup d’argent au Sénégal.
-Moi je ne vois ni ne sens cet argent-là, mon mari. Mes casseroles n’ont jamais changé de couleur ! La nuit, mon << Fouton do déré >> est toujours servi à ma famille pour le dîner.
-Merci, Diambéré, laisse-nous écouter notre match, lui dit son époux! >>
Le village est calme : on entend les mouches voler ! Seules quelques rares personnes vaquent encore à leurs occupations, insensibles à la concentration de certaines autres devant leurs appareils d’information (radios et télés).
<< Sénégal ! Sénégal ! Sadio Mané ! >> Ce sont les cris qui s’élèvent dans le ciel et troublent la quiétude des gens comme Diambéré. Le Sénégal vient de marquer un but par Sadio Mané. Mocirédin et ses invités jubilent aussi en se serrant bruyamment les mains. Le match est terminé. Les LIONS de la TERANGA du Sénégal se sont imposés face aux AIGLES de CARTHAGE qu’ils ont déplumés pour marquer sur leur dos deux jolis buts par Sadio Mané (pénalty) et Kara Mbodj de la tête.
<<-Normalement, tous les quatorze millions de sénégalais doivent se sentir heureux d’avoir gagné ce premier match. La guerre vient de commencer. Ce n’est qu’un combat que nous avons  gagné ! La route est encore longue. Dans nos mosquées, nos églises, nous devons continuer à prier pour que nos enfants remportent pour la première fois ce trophée tant convoité par les seize nations engagées dans cette prestigieuse compétition africaine. Tout est possible ! Aliou Cissé et les 23 LIONS nous ont, jusqu’à présent, fait rêver. Cependant, sachons qu’il s’agit de sport. Il  n’y aura à l’arrivée qu’un seul capitaine qui va soulever la coupe ! Le mérite des quinze autres, c’est d’avoir lutté, de s’être battus en toute sportivité et d’accepter la défaite. Quelle grandeur !
-Tu as bien parlé Samba Amina. En tout cas, moi, Mocirédin, je rêve d’un Saré Demba, d’un monde sans haine, où tous les hommes s’aimeront comme des frères et des sœurs.
-Prenez la deuxième tasse de thé et cessez de rêver. Dramane et moi allons vous quitter pour rendre visite à Ndirissa Sidi, arrivé hier matin.
-Merci, Thiéblé. Transmets mon salut à ma nièce Mariame Sikhou, la sœur de Goundouma. N’oubliez pas que vous devez être là à chaque fois que le Sénégal joue. Aujourd’hui, cela a porté chance à notre pays. Espérons, prions, le monde sera meilleur. >>
Bakel, à l’instar des autres villes du Sénégal vibre, fête la victoire de nos LIONS.


Idrissa Diarra, www.bakelinfo.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
A nos travailleurs
Attention !!
LINON DAADE
Talents Soninke

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 358 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.