BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

MociredinTransport

La nuit de Mocirédin a été longue. Longue et difficile. A la belle étoile, il a passé son temps à fixer la grande toile, le ciel .Des images de la journée, de sa journée, passaient et repassaient. Sur son lit, il se tournait et se retournait.

Mocirédin se demandait pourquoi ?lui, du haut de ses quarante années d’existence, lui le fils, le digne fils de son père, n’avait jamais quitté son village natal Saré Demba !

Et cependant, il entendait parler de Dakarou la capitale du pays, de Kaoulakha, de Thessi, de Ndara, de Paris, de Waabara, de Marseille…

Et chaque matin, Mocirédin s’étonnait de voir des hommes et des femmes avec leurs valises, leurs sacs , partir, dire au revoir, pour un voyage, un voyage parfois long !

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

MociredinSyndicatParentsEleves

Partout dans le pays, des menaces de grèves ! Maintenant, les menaces sont rangées dans les tiroirs : les classes sont fermées, les enfants remis à leur famille.

Mocirédin n’en peut plus ! Lui ne travaille pas. Il n’a d’ailleurs jamais travaillé dans le secteur public ou même privé. A tout moment, depuis son enfance, il ne s’est occupé que de son champ, son terrain de culture légué par ses ancêtres.

Les enfants retournent tous les jours à la maison après un tour à l’école ! Heureux, ils rangent leur sac et prennent d’assaut les rues du village, les aires de jeu …Tous les jours ! Trop c’est trop !

Il a entendu, lui le fils de Aîssé Moussa, que partout dans son pays, il y a des associations de parents d’élèves (APE), bien organisées, avec des bureaux bien structurés comme pour notre gouvernement.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

TRansumance Av16
La fidélité, la dignité, l’honneur, que signifient ces concepts ? Que représentent-ils de nos jours ? se demandait Mocirédin .
Comme d’habitude, quand il ne parvenait pas à trouver de réponses à ses propres interrogations, il se couchait, le ventre face au ciel, ce ventre grossi par le <<déré>> amoureusement cuisiné par Diambéré, la Khoumba de son cœur.
<<-Comment serais-je aujourd’hui si  j’avais été à l’école ? Perdrais-je ma dignité ? Mon amour-propre ? Ce que je suis aujourd’hui, c’est-à-dire un être capable de s’opposer loyalement et légalement sans aucune crainte ?>>
D’une sensibilité à fleur de peau, Mocirédin vit encore une fois des larmes couvrirent ses joues.
Comment ? Sincèrement ? Dîtes-moi comment, pour un OUI ou pour un NON des hommes peuvent se haïr ? Se détester ?  S’entretuer ?

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

IndependanceAvril16

A peine la prière de 14 heures terminée dans la mosquée de son quartier, Mocirédin se précipita pour rejoindre son domicile. Il faisait très chaud. Le soleil, ce jour-là a dardé tous ses rayons. Il n’a rien gardé en réserve ! Tout le monde transpirait.

En passant à côté de son enfant, il l’entendit dire à ses camarades :

" - Une proposition indépendante est une proposition qui ne dépend d’aucune proposition et aucune proposition ne dépend d’elle. C’est notre maître monsieur Bathily qui l’a dit ! "

Mocirédin regarda les garçons qui révisaient et se dit tout bas :

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

EcoleMociredin Mars16

Tout le monde le sait ! Oui tout le monde ! Donc ce n’est plus un secret pour un habitant de  Saré Demba ! Lui, Mocirédin n’a jamais eu la chance de s’asseoir sur les bancs d’une école, d’une école française !
Et jamais il ne s’est plaint nulle part de cette situation ! Intérieurement il la vivait et continue de la vivre en maugréant de temps en temps loin des regards envieux.
Mocirédin remercie le bon Dieu pour lui avoir donné des enfants (trois garçons et une fille ) qu’il a inscrits à l’école afin qu’ils soient meilleurs que lui . Il ne regrette pas ce qu’il a fait pour sa progéniture. Seulement, depuis plusieurs années, les écoliers de son pays l’inquiètent. Son inquiétude va crescendo car il ne voit aucune éclaircie à l’horizon ! Au contraire, le ciel s’assombrit. Il devient de plus en plus gris.

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 343 invités et aucun membre en ligne