BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

              Jeunes Ecoliers
Un léger tapis vert couvre le sol. Par endroits, la terre semble pourtant n’avoir reçu aucune gouttelette d’eau. Quelle bizarrerie de la nature : à cette période, les herbes étaient assez hautes l’année passée et permettaient aux transhumants de retour des pâturages avec leurs bêtes bien repues, de souffler un peu avant de retrouver le bercail.
Néanmoins, les esprits, en majorité, bien qu’occupés par la pandémie de la COVID-19 ne cessent de penser à la pluie.
Silencieusement assis sur sa natte de prière, Mocirédin lance de temps en temps un regard inquisiteur vers le ciel d’un bleu attristant.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Mociredin Ferme Bouche   

Depuis bientôt un semestre, le monde entier vit avec la peur au ventre. Wuhan (en Chine) devenue tristement populaire et son célèbre virus, minuscule mais dangereux, ont perturbé la quiétude des hommes et des femmes de la terre. De nos jours, tous les programmes nationaux sont gérés autrement, d’une manière drastique, les Politiques nationales aussi, c’est-à-dire d’une autre façon que celle prévue avant l’apparition du CORONAVIRUS. Tous les domaines sont concernés : l’Education, la Santé, l’Agriculture, l’Elevage, la Pêche, le Sport, la Culture, l’Economie d’une manière générale, tout s’écroule au grand dam des pauvres populations.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Solidarite Mociredin 225 x 225    

Même s’il n’est pas rêveur de nature, Mocirédin aime se perdre dans des pensées tellement alambiquées qu’il ne se retrouve que difficilement lui-même.
Peut-il rêver, a-t-il le courage d’orienter son esprit sur autre chose, ailleurs que sur le CORONAVIRUS, en cette période si cruciale de la pandémie avec beaucoup de pertes en vies humaines ?
Mocirédin se lève brusquement de la natte de prière sur laquelle il égrenait, tout à l’heure son chapelet depuis le début du crépuscule. Il revisite dans sa mémoire fatiguée, usée par les nombreuses et lancinantes questions du moment, son emploi du temps de la journée. Il se rend compte du vide inexpliqué de plus de dix heures (de 6 heures du matin à presque 20 heures) d’oisiveté.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

       Avenir Sombre Mociredin
Est-ce le même ciel, se demande Mocirédin, qui se trouve partout au-dessus de nos têtes ? Sa situation « dégradante » d’illettré et son âge avancé qui ne lui permettent plus de penser à augmenter ses connaissances font que l’époux inconsolable de Diambéré Khoumba se morfond sur sa natte de prière, attendant un espoir qui ne veut vraiment pas sourire au pauvre homme.
L’avenir du monde s’obscurcit. Les hommes deviennent des bêtes. Ils ne réfléchissent plus. Comme des animaux, ils agissent instinctivement. Ils détruisent la nature. Ils s’entretuent. Ils n’attendent plus la mort, naturellement. Ils enlèvent par millions des vies humaines à travers leurs inventions sordides, leurs créations macabres, leurs imaginations effarantes.
Chaque jour qui passe ne repasse plus mais devient un jour de casse où trépassent des millions de sans-abris, des malnutris, des contaminés à tel ou tel virus de la création de l’homme !

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

      apres Covid19 696x390
Alors que l’assouplissement continue de défrayer la chronique au Sénégal, en faisant la Une des journaux, une certaine détente se remarque auprès des populations, peut-être lassées par ces mois de couvre-feu.
Qu’on le veuille ou non, monsieur CORONAVIRUS a marqué le monde. Il a laissé son empreinte sur son passage qui n’est pas près d’être oublié. Un changement de comportements dans le bon sens du terme s’affiche de jour en jour : le port des masques de protection qui défigurent les porteurs, la distanciation physique, le lavage régulier des mains à l’eau et au savon, le respect du couvre-feu…

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 271 invités et aucun membre en ligne