BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Issiyakha Timéra a fait son choix de vie et il y croit. Pour lui, l’agriculture est le présent et l’avenir de notre pays, elle est la voie la plus indiquée pour la création de richesses et l’émergence, si elle est modernisée et bénéficie du soutien qu’il faut en termes de moyens, de formation et de suivi. L’engagement d’Issiyakha Timéra pour l’agriculture est très fort, sinon total. Pourtant l’homme était destiné à un autre secteur parce qu’ayant subi une formation en électricité et en électronique. Le cours de sa vie a pris, résolument la direction des périmètres agricoles, grâce à une convergence de facteurs qu’il explique dans cette interview accordée à yafera.net.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Cultivateur2

Boulaye Camara
Hammédi Dicko
Mamadou Kébé
Ali Baby
Sikhina Diawara.....

Ils étaient partis par les forêts et les savanes, par les montagnes et les rivières, à la fleur de l'âge, souvent dans l'amerture, laissant derrière eux les siens et une histoire, tantôt pour une vie meilleure, tantôt pour une simple paix de l'âme. Mais ils partaient quand même.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Originaire de Yaféra, M. Balla TIMERA, Fonctionnaire de l'Etat nous a reçu le temps d'une matinée pour échanger sur l'association ADAM (Association pour le Dévoloppement de l'Arrondissement de Moudéry ), son village Yaféra et le département de Bakel. Ancien Professeur d'Eléctronique, Monsieur TIMERA fait aujourd'hui les beaux jours de la prétigieuse Ecole de Formation Professionnelle Sénégal-Japon. Il nous édifie sur l'association ADAM . Une confédération de plusieurs villages du Gajaaga et du Boundou mise sur pied afin de sortir ces localités de l'ornière. Il revient également sur son parcours, sur son expérience dans le domaine associatif ainsi que sur le domaine qu'il maitrise le plus c'est à dire l'enseignement. Monsieur TIMERA est un homme d'engagement et porteur d'idées novatrices. Il a également exhorté les fils du département de Bakel à investir le terrain politique. Il s'inscrit dans la liste des têtes pensantes du département de Bakel qui peinent malheureusement à mobiliser toutes nos ressources humaines afin de sortir notre terroir de sa torpeur. Hormis l'interview, nous avons échangé sur un domaine en particulier, qui j'espère, une fois exploité apportera plein de de bonnes choses aux populations du département de Bakel.

INTERVIEW MONSIEUR BALLA TIMERA, PRESIDENT DE l'ADAM :

{dmotion}xlkkr7{/dmotion}

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le dernier chef de village de Yaféra s'en est allé le 21 mai 2011. Il fût aide soignant du dispensaire de Yaféra depuis sa création. Il a été intronisé le 18 Septembre comme chef de village après le décès de Ladji Niouma TIMERA. 

Ci-dessous les liste des chefs de village de Yaféra de 1910 à aujourd'hui :

Samba Touré TIMERA ( Modinkani Diabéka ) : 1910 - 1940 ( 30 ans de chefferie ). Après son règne, il eut 5 années de vacance de la chefferie imputable en partie à la présence coloniale ( Mobilisation pour le deuxième guèrre mondiale 1939- 1945 ) et aux querelles internes. L'administration coloniale avait choisi Sada Ciré TIMERA en récompense de son héroïsme militaire lors de la guerre londiale au détriment du chef coutumier héréditaire.

Sada Ciré TIMERA ( Xodié Xooré ) : 1945 - 1956 ( 11 années de règne )

Yaya Khoumba TIMERA ( Xodié Tougouné ) : 1956 - 1972 ( 16 ans de règne )

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Le 18 septembre 2010, les habitants du village de Yaféra ont procédé à l’intronisation du nouveau chef du village, le 32éme depuis la création du village. La cérémonie de l’intronisation avait commencé le matin avec l’accueil des représentants et notables des villages voisins ainsi que la délégation officielle de l’administration départementale. Elle se poursuivit par les hommages coutumiers et les témoignages des porte-paroles des différents groupes.  Après la pause déjeuner pour laquelle on immola plusieurs bœufs et moutons, la cérémonie s’est poursuivie par l’organisation d’un tam-tam en l’honneur du nouveau chef pendant lequel quelques anciens se sont illustrés lors de la danse des nobles par excellence ; le « Kélémina ». En fin d’après-midi, et après quelques rappels de géologies et faits historiques des uns et des autres, le chef de la famille Fofana, Ibrahima Fofana dont la famille Mangara, assurait par tradition séculaire la régence de la chefferie pendant les quatre mois de deuil, rappela le récit de la création du village avant de remettre la canne symbolique de la charge au nouveau chef du village El Hadj Bouna Woury TIMERA. Cette canne « Khirissi n’dokko » avait remplacé le bonnet depuis l’époque de Hamidou Cissé TIMERA en janvier 1987. En effet, le bonnet ou le couvre-chef étant au fil des ans devenu trop étroit pour être coiffé, les notables du village ont décidé de le remplacer par une canne tout aussi symbolique et qui dure plus longtemps. Par ailleurs, il avait été annoncé à la radio que le village de Yaféra en était à son dixième chef de village. C’est une erreur ! Yaféra fait partie des trois premiers villages installés dans cette région du fleuve en pays soninké, avec Goutioubé et Koungany. Entre 1910 et 2010, c’est-à-dire en 100 ans, il y a eu déjà 10 chefs de village que vous pouvez retrouver dans l'article suivant : Les chefs de village successifs de YAFERA depuis 1910. Et comme Yaféra n’est pas crée en 1910, il est facile de réfuter cette affirmation du dixième chef de village. Ce n’est pas non plus le 21éme comme d’autres l’on déclaré.

EDUCATION : BAKEL A REPRIS LES COURS LE 25 JUIN 2020

4 juillet 2020
EDUCATION : BAKEL A REPRIS LES COURS LE 25 JUIN 2020

        Malgré le scepticisme, le doute et la crainte liés à plusieurs facteurs non maîtrisables en cette période pandémique de la COVID-19Q, les cours prévus par le Ministère de l’Education Nationale, à partir du jeudi 25 juin 2020, jour pour jour, depuis une semaine se déroulent assez correctement.L’hivernage aussi, bien...

Le jeu des tests: une brique de plus dans la désinformation COVID-19

4 juillet 2020
Le jeu des tests: une brique de plus dans la désinformation COVID-19

Dans la maladie COVID-19, les tests tentent de répondre aux questions fondamentales suivantes : Êtes-vous infecté? Êtes-vous contagieux? Avez-vous été infecté? Êtes-vous immunisé (protégé) contre le coronavirus SRAS-CoV-2, et pendant combien de temps? Vous voulez la réponse vraie, ou bien la réponse donnée par la propagande, les versions officielles gouvernementales et les médias dominants ?...

Chambre criminelle de Tamba : Prison à vie pour les meurtriers de Binta Camara et de Tamsir Sané

2 juillet 2020
Chambre criminelle de Tamba : Prison à vie pour les meurtriers de Binta Camara et de Tamsir Sané

Malgré ses dénégations lors du procès, Pape Alioune Fall a bel et bien tenté de violer Binta Camara avant de la tuer. C’est la conviction de la Chambre criminelle de Tamba qui l’a condamné à la réclusion criminelle à perpétuité ce jeudi, conformément au réquisitoire de l’avocat général.Idrissa Sow et...

(Audio) ÉLEVAGE : LANCEMENT DE LA VENTE DE L’ALIMENT DE BÉTAIL DESTINÉ AUX ÉLEVEURS DE LA COMMUNE DE BAKEL

1 juillet 2020
(Audio) ÉLEVAGE : LANCEMENT DE LA VENTE DE L’ALIMENT DE BÉTAIL DESTINÉ AUX ÉLEVEURS DE LA COMMUNE DE BAKEL

Dans le cadre du plan de riposte du gouvernement contre la pandémie du COVID 19, la commission départementale de vente présidée par le Préfet a démarré la vente des quarante tonnes (40t) de l’aliment de bétail destiné aux éleveurs touchés par les effets du nouveau coronavirus dans la commune de...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 300 invités et aucun membre en ligne