BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Détournement d’une mineure de moins de 16 ans, séquestration et viol collectif, c’est la batterie d’infractions qui a valu à une bande de six vicieux amis d’être cravatés et placés sous mandat de dépôt à Tambacounda. Les mis en causes, en l’occurrence Hady Koita et Ladji Koita (20 ans), E. Bathilly dit Lathio, B.Y. Niangany, B.I. Dabo (17 ans), auteurs des faits, ont tous été placés en garde à vue dans la chambre de sécurité de la brigade de gendarmerie d’Aroundou.

 

 

Les griefs susmentionnés qui les ont perdus ont été commis dans leur contrée natale de Ballou, une localité située dans le département de Bakel. Le plus cocasse de cette révoltante affaire de moeurs porte sur le fait que la victime de ces abus sexuels est pourtant la petite amie d’un élément de la bande. Des termes de la procédure instruite par les pandores de la brigade d’Aroundou, il ressort que les mis en causes avaient prémédité leur manège sournois. D’après nos confrères de L'Observateur qui ont donné l’information, il ressort que tout est parti d’un plan savamment mûri et dont la finalité était d’attirer la victime N.C, 13 ans, dans la chambre d’un des leurs, à savoir B.I. Dabo pour abuser d’elle sexuellement avec la complicité de son copain.

Ignorant ce qui ce tramait contre sa personne, N.C. est allée retrouver son copain dans ladite chambre, où se trouvaient tous les membres de la bande. Seulement, une fois à l’intérieur de la chambre, ses hôtes se sont empressés de fermer à double tour portes et fenêtres. Loin des regards, ils se sont relayés sur la gamine malgré ses cris. Leurs forfait perpétré, la bande de copains libère la victime qui, mal en point, a regagné difficilement son domicile où, en pleurs, elle a narré sa mésaventure. Les parents de la victime, après avoirs effectué une consultation, ont porté plainte. Les pandores ont fait des investigations qui ont conduit à l’interpellation des éléments de la bande. Au terme de leur détention légale, ils ont tous été déférés au parquet de Tambacounda mercredi dernier.

 

 

Source seneweb.com /

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 125 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.