BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Unicef1 Mars21

L’IEF de Bakel a procédé du 2 au 3 mars 2021 à la distribution de kits scolaires offerts gracieusement par l’UNICEF pour les écoles dites « Ecoles Amies des Enfants » .A Diawara, l’adjoint au Sous-Préfet a présidé la cérémonie officielle en présence de la communauté, des directeurs d’école. Il leur a été demandé de convoquer les parents pour présenter (EAE) les kits avant la remise car il s’agit de dix élèves par classe du CI au CE2 les plus démunis préalablement sélectionnés avec l’aide du CGE.

Daouda Thiam (Ascom Gabou) :

Hamo Sow (Comm Ed Diawara) :

Mr Faye (adj s/préfet Diawara) :

 Qu'est ce que c'est , Une Ecole Amie des Enfants ?

L’Ecole amie des enfants, c’est une école où tous les enfants apprennent à participer, à exercer des responsabilités, à être solidaire, à apporter quelque chose à leur école et à la communauté ! C’est une école où les droits de l’enfant sont bien respectés. L’objectif de L’EAE est de contribuer à l’amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages et la rétention dans le cycle fondamental dans le département de Bakel.

Le modèle d’école amie des enfants a pour objet d’amener progressivement les écoles et les systèmes éducatifs à atteindre les normes de qualité prescrites en traitant de tous les éléments qui influent sur le bien-être et les droits de l’enfant en tant qu’apprenant et principal bénéficiaire de l’enseignement, tout en améliorant les autres fonctions scolaires. Les normes de qualité doivent permettre à tous les enfants d’aller à l’école, de passer d’un niveau à un autre et d’achever leurs études dans les délais prescrits.

Dans leur quête de la qualité, les modèles d’école amie des enfants s’échappent des confins des secteurs pour traiter des besoins de l’enfant comme formant un tout. Dans ce cadre intersectoriel et holistique, ces modèles s’intéressent tout autant à la santé, à la sécurité, à l’état nutritionnel et au bien-être psychologique de l’enfant qu’à la formation des enseignants et à la qualité des méthodes pédagogiques et des moyens d’apprentissage. Ils visent tout autant à promouvoir la participation des enfants et à leur ménager un espace où ils puissent exprimer leurs vues qu’à les aider à apprendre à respecter des règles ou à témoigner du respect aux autorités scolaires. Ces modèles font dériver la qualité non seulement de l’effi cacité avec laquelle l’école est constituée en tant que lieu spécialement dédié à l’apprentissage, mais aussi de la solidité du lien établi entre l’école et le reste de la communauté, lien qui lui permet de rester en phase avec la réalité et confirme la pertinence de son programme. Sur cette toile de fond, la qualité doit être évaluée en fonction de plusieurs critères, à savoir notamment :(a) la façon dont les garçons et les filles sont préparés pour aller à l’école et poursuivre leurs études;(b) la façon dont ils sont accueillis par des écoles et des enseignants préparés pour répondre à leurs besoins et défendre leurs droits;

la mesure dans laquelle leur état de santé et leur bien-être sont pris en considération en tant que parties intégrantes de la promotion de l’apprentissage;(d) le degré de sécurité offert par les écoles en tant que lieux d’apprentissage et la mesure dans laquelle elles tiennent compte des besoins des deux sexes et, de ce fait, favorisent l’apprentissage;(e) la mesure dans laquelle les écoles et les enseignants respectent les droits des enfants et œuvrent dans l’intérêt supérieur de l’enfant;(f) la mesure dans laquelle les méthodes d’enseignement centrées sur l’enfant sont adoptées en tant que norme et bonne pratique par les enseignants et l’école;(g) la

mesure dans laquelle la participation des enfants devient la norme en classe ainsi qu’en ce qui concerne le fonctionnement et la gestion de l’école;(h) la quantité d’efforts et de moyens qui est investie dans la création d’un environnement scolaire stimulant qui favorise l’apprentissage actif pour tous;(i) l’existence de locaux, de services et de fournitures adéquats et écologiquement viables qui répondent à tous les besoins de l’enfant et à ceux de tous les enfants;(j) la mise en œuvre d’une pédagogie qui récuse et supprime la discrimination fondée sur le sexe, l’appartenance ethnique ou l’origine sociale Les partisans des écoles amies des enfants soutiennent que tous ces facteurs interagissent d’une manière dynamique et organique pour constituer la « solution clés en main » que l’on peut qualifier en toute confiance d’« école amie des enfants ».

L’IEF a souhaité que ce matériel symbolique puisse contribuer à l’amélioration des enseignements apprentissages et qu’il arrive aux véritables destinataires comme l’a souhaité l’UNICEF.

 

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 101 invités et aucun membre en ligne

Portraits