BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

        Anniversaire BakelTV
 
Arrivé tout jeune de son Touba lointain, la capitale du Mouridisme, dans l’actuel chef-lieu du Gadiaga en 1997, pour s’investir dans le commerce de l’habillement auprès de son oncle, Abdou Diouf s’est vraiment frayé un chemin, ici, parmi les Soninkés, parlant leur langue, mieux que beaucoup d’entre eux.
Cinq ans plus tard, en 2002, attiré par la technique, il s’est intéressé au montage des antennes paraboliques, en montant, en réparant ou en achetant puis en revendant.

Le phénomène des « réseaux », les télévisions par câble, a bouleversé le système médiatique sénégalais, surtout au niveau des villages les plus reculés.
Abdou Diouf a saisi cette opportunité pour retourner à Touba suivre une formation dans ce domaine. En 2010, il crée SONINKARA-TV, avec au départ quinze chaînes seulement. Aujourd’hui, SONINKARA-TV en est à soixante, couvrant tous les onze quartiers de la commune de Bakel pour 2 500F par mois et par abonné.
Avec ses quatre agents, Abdou Diouf s’active dans la couverture des baptêmes, des mariages, des cérémonies dans les écoles, les centres de Santé, les journées culturelles...
Dès ce vendredi 14 Février 2020, une caravane composée de motos-Jakarta et d’un véhicule transportant du matériel de sonorisation a fait le tour de la ville pour appeler les populations à venir en grand nombre, le lendemain samedi à partir de 21 heures à la Place Waoundé Ndiaye, fêter le dixième anniversaire de ce média devenu incontournable dans la Commune de Bakel.
Ce samedi 15 Février, la place mythique a été prise d’assaut par les invités d’honneur, les dames du Fans clubs de SONINKARA-TV dans la même tenue, des usagers et des curieux attirés par les « Djembés », les « Dioubourés », les « Dondonghés » et le clavier de l’inimitable Oumar dit Omzo Traoré qui ont commencé l’animation, tout juste après la prière du crépuscule.
Jusqu’au-delà de minuit, les tams-tams ont résonné. Les chants des « Gawlos » de Grimpallé, en l’absence de la Diva Ndèye Gawlo Diop, ont déchiré la nuit bakéloise. Des majorettes ont aussi assuré, en faisant une belle prestation, bien applaudie par les spectateurs. Les femmes ont rivalisé de prouesses, certaines présentant de nouveaux pas de danse au seuil de cette année 2020 qui se veut, avec en vue deux Journées Culturelles déjà annoncées pour Février et Mars.
 La fête a été belle. Bon anniversaire SONINKARA-TV !


Idrissa Diarra, bakelinfo.com


 










Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 238 invités et aucun membre en ligne