BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Vingt-et-un sans-papiers ont été placées en rétention administrative après la brève occupation du Panthéon vendredi à Paris, a-t-on appris samedi auprès de la préfecture de police. Ces 21 manifestants, visés «pour infraction à la législation des étrangers», devaient être placés en centre de rétention administrative en vue de l'examen de leur situation, a-t-on indiqué de même source.

 

Par ailleurs, un manifestant a été interpellé et placé en garde à vue pour «violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique». Il doit être présenté dimanche à un magistrat du parquet qui décidera d'éventuelles suites judiciaires, a indiqué le parquet de Paris.

Environ 700 migrants avaient investi le Panthéon

Une vingtaine de personnes se sont rassemblées à la mi-journée devant le commissariat du Ve arrondissement de Paris, où avaient été conduites les personnes interpellées, brandissant des pancartes proclamant «Libérez les gilets noirs» ou «Police raciste», a constaté un photographe de l'AFP.

Au total, 37 personnes, parmi les centaines de manifestants rassemblés au Panthéon, avaient été interpellées vendredi «suite à des vérifications d'identité», selon une source policière. Environ 700 migrants et leurs soutiens, selon les participants, avaient investi les lieux à la mi-journée, à l'initiative des collectifs «gilets noirs» et «La Chapelle debout», qui soutiennent les sans-papiers et demandent leur régularisation.

La suite : Gillet Noirs

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 302 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.