BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

G5 Sahel Pau 640x360

Réunis à Pau, en France, les pays du G5 Sahel ont souhaité la poursuite de l’engagement de Paris pour lutter contre le jihadisme dans la région. Le président français Emmanuel Macron a annoncé l’envoi de 220 soldats supplémentaires sur le terrain.

Les présidents du G5 Sahel, réunis à l’initiative d’Emmanuel Macron, lundi 13 janvier à Pau, dans le sud-ouest de la France, ont “exprimé le souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel”, une réponse à la montée d’un sentiment antifrançais, qui était réclamée par Paris.

 

La France, qui a perdu 41 hommes au Sahel depuis sa première intervention en 2013, avait insisté pour obtenir une “clarification” des pays de la région après des accusations d’ingérence et de visées néocolonialistes.

Le président français Emmanuel Macron a quant à lui annoncé lors de cette conférence de presse commune à Pau l’envoi de 220 soldats supplémentaires pour combattre les jihadistes dans la région.

“J’ai décidé d’engager des capacités de combats supplémentaires, 220 militaires viendront renforcer les troupes de Barkhane” (qui compte déjà 4 500 hommes), a-t-il déclaré à l’issue du sommet.

Une nouvelle “Coalition pour le Sahel”

Le président français et ses homologues africains ont par ailleurs convenu de mettre en place pour coordonner leur action dans “un nouveau cadre un nouveau cadre politique, stratégique et opérationnel” baptisé “Coalition pour le Sahel”, rassemblant le G5 Sahel, la force Barkhane et les pays partenaires.

Ils ont en particulier décidé de “concentrer immédiatement leurs efforts militaires dans la zone des trois frontières” (Mali, Burkina Faso, Niger) “sous le commandement conjoint de la Force Barkhane et de la Force conjointe du G5 Sahel”, où se sont concentrées les attaques ces derniers mois, en ciblant en priorité le groupe État islamique dans le grand Sahara (EIGS).

Le futur groupement de forces spéciales européennes, baptisé Takuba, s’intègrera dans ce commandement conjoint.

Un nouveau sommet associant les États du G5 Sahel et la France se tiendra en juin 2020 à Nouakchott, en Mauritanie, conclut la déclaration.

Un appel à la poursuite de l'”appui crucial” des États-Unis

Alors que les États-Unis envisagent un désengagement de leurs troupes au Sahel, les pays du G5 Sahel ont aussi “exprimé leur reconnaissance à l’égard de l’appui crucial apporté par les États-Unis et ont exprimé le souhait de sa continuité”.

Les ressources que le Pentagone consacre à l’Afrique ou au Moyen-Orient “pourraient être réduites et ensuite redirigées, soit pour améliorer la préparation de nos forces aux Etats-Unis soit vers le Pacifique”, a déclaré le chef d’état-major américain, le général Mark Milley, à son arrivée à Bruxelles pour une réunion du Comité militaire de l’Otan mardi et mercredi.

L’armée américaine déploie par rotations en Afrique quelque 7 000 soldats des forces spéciales qui mènent des opérations conjointes avec les armées nationales contre les jihadistes, notamment en Somalie.

Avec AFP et Reuters

ÉDUCATION : REPRISE AVORTÉE DES COURS DU 2 JUIN 2020 QUELLES SOLUTIONS POUR DEMAIN ?

3 juin 2020
ÉDUCATION : REPRISE AVORTÉE DES COURS DU 2 JUIN 2020 QUELLES SOLUTIONS POUR DEMAIN ?

Après plusieurs mois de grèves et de congés forcés à cause du CORONAVIRUS, des dates de reprises des cours ont été avancées puis reculées. Une troisième date polémique, dès son annonce, a soulevé l’ire de certains syndicalistes de l’enseignement, des parents d’élèves et même des élèves, à travers leur Gouvernement...

CHRONIQUE DU MARDI DU 02/06/2020 MOCIRÉDIN ET LA RÉOUVERTURE DU 02 JUIN 2020

2 juin 2020
CHRONIQUE DU MARDI DU 02/06/2020  MOCIRÉDIN ET LA RÉOUVERTURE DU 02 JUIN 2020

              Depuis plusieurs jours maintenant, le CORONAVIRUS, sans être mis entre parenthèses, marque un peu le pas par rapport à cette réouverture taxée de catastrophique par certains, qui hante l’esprit des « dirigeants », celui des enseignants et enfin celui des parents d’élèves. Pour les premiers cités, il faut coûte...

Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

31 mai 2020
Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence de presse. La capitale sénégalaise et sa région comptabilisent près des trois quarts des 3 535 cas de Covid-19 recensés depuis le début de l'épidémie. Pour ce seul samedi...

(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

29 mai 2020
(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

Après le CDD de Bakel le 27, c’était au tour de Alé Diéye DIOUF, Sous-Préfet de l’arrondissement de Bélé de présider un CLD spécial sur la rentrée du 02 JUIN 2020. Il avait à ses côtés l’adjoint au sous préfet de Kénieba, tous les chefs de services de sécurités, les...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 211 invités et aucun membre en ligne