BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

observatoire laicite

Matignon a confirmé ce 20 octobre sa volonté de remanier l’Observatoire de la laïcité. L’organisme, chargé «d’assister le gouvernement dans son action visant au respect du principe de laïcité en France», est jugé incompatible avec la nouvelle ligne gouvernementale de fermeté dans la lutte contre le «séparatisme islamiste». Explications.

L’Observatoire de la laïcité (ODL) est dans la tourmente. Créé en 2007 par Jacques Chirac et Dominique de Villepin, composé de 21 membres, cet organisme consultatif est rattaché à Matignon, mais fonctionne de manière autonome. Son président, Jean-Louis Bianco, est un ancien ministre de François Mitterrand nommé par François Hollande en 2013, dont le mandat arrive à terme en avril prochain.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Corona Virus Spray

Introduction : utilisation d’une technique pour verrouiller la société

Toute la propagande actuelle sur la pandémie COVID-19 repose sur un postulat considéré comme évident, vrai et qui n’est plus remis en question :

Test RT-PCR positif veut dire être malade du COVID. Ce postulat est trompeur.

Très peu de gens, y compris chez les médecins, comprennent comment un test PCR fonctionne.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Trump Mask Corona

L’art de la communication. Encore malade du coronavirus, Donald Trump a quitté l’hôpital lundi 5 octobre et a, dès son retour à la Maison-Blanche en hélicoptère, retiré son masque d’un geste triomphant. Appelant les Américains à « sortir » avec prudence, il a en outre promis de reprendre bientôt sa campagne électorale.

Dans une mise en scène savamment orchestrée, le président des Etats-Unis est descendu de l’hélicoptère qui l’a amené du Centre médical militaire Walter Reed, a traversé la pelouse en saluant les caméras qui l’attendaient avant de grimper les marches vers le balcon de sa résidence.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Avortement Grossesse Corona

L'angoisse de deux mois sans règles. Jessica* se faufile timidement dans une clinique pour avorter début juillet, en plein pic de l'épidémie de coronavirus. "On est complets", répond une infirmière débordée. "Va voir plutôt à l'hôpital".

Deux mois plus tard, l'étudiante sud-africaine de 19 ans a finalement, grâce à l'insistance d'une association, un rendez-vous pour une opération. Elle arrive trop tard pour une IVG médicamenteuse.

"Tellement démoralisée... C'est la pire expérience de ma vie", raconte-t-elle à l'AFP. A dix jours près, elle aurait dépassé la date limite, fixée à 20 semaines dans le pays.

La pandémie a aggravé les difficultés pour les Sud-Africaines d'accéder à l'avortement, mais aussi à la contraception, affirment soignants et associatifs. Déplacements limités, hôpitaux surchargés et fourniture perturbée de médicaments ont contribué à des grossesses non-désirées.

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 120 invités et aucun membre en ligne