BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

       NavigationFleuve Senegal Sept 202
Partis de Saint-Louis du Sénégal le lundi 31 août 2020, deux bateaux de la SOGENAV/OMVS sont arrivés dans la capitale du Gadiaga, Bakel Saré Demba, le dimanche 6 septembre.
Après la première mission de l’année dernière en basses eaux, cette deuxième s’effectue en période hivernale, en hautes eaux pour permettre de faire la comparaison entre les deux périodes et entreprendre des travaux sur le fleuve Sénégal.
Pour ce passage, chaque bateau a son Capitaine, ses mécaniciens, ses plongeurs ses hydrologues et ses métrologues.
Selon le Responsable de la Brigade Hydrologique de Saint-Louis (Bakélois bon teint), monsieur Nouhan Ndiaye dit Vieux, le but des deux missions est de faire des études bathymétriques sur le fleuve Sénégal pour mesurer les débits, la profondeur, la largeur…


Ces bateaux continueront jusqu’à Ambidédi (Kayes) le port-terminus.
De tout temps, l’eau a été un trait d’union entre nos peuples. Grâce à l’OMVS regroupant la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal, quand le fleuve Sénégal retrouvera ses « couleurs » d’antan, la vie dans notre sous-région sera enviée de tous car l’eau, source de vie, fera oublier les difficultés du moment (et même la pandémie de la COVID-19) en développant nos terroirs.
Qui parle du fleuve Sénégal pense à l’Agriculture, à l’Elevage, au Commerce, au Transport des personnes et des marchandises, aux échanges culturels…
Ce gros bateau de la SOGENAV/OMVS, d’une capacité de 1 100 tonnes dont l’équipage est entièrement constitué de ressortissants des quatre pays qui composent l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) est destiné à être exploité pour le transport des marchandises de Saint-Louis du Sénégal à Ambidédi (Kayes) au Mali.
Les routes impraticables de Dakar au Mali, en passant par Tambacounda ou Ourossogui, seront bientôt oubliées si l’OMVS finit ces travaux de grande envergure sur le fleuve Sénégal.


Idrissa Diarra, bakelinfo.com

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 156 invités et aucun membre en ligne