BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
Hier, les éléments de la Brigade des Douanes de Tambacounda ont saisi une nouvelle fois, 195 kg de chanvre indien après les dernières opérations qui avaient permis de mettre la main les 20 et 29 avril 2019, sur 915 kg de chanvre indien et 72 kg de cocaïne. Une situation inquiétante.

Tambacounda, zone de transit ou plateforme de trafic international de drogue ? En moins d’un mois, plus d’une tonne de chanvre indien et 72 kg de cocaïne ont été saisis dans cette région.

Hier, les douaniers de Dialacoro ont arrêté un véhicule immatriculé en Guinée-Bissau dont le convoyeur est un Sierra-léonais. Ils ont mis la main sur 195 kg de chanvre indien avant d’arrêter le chauffeur et évidemment, le convoyeur.

Il faut juste rappeler que le 20 avril dernier, 915 kg de chanvre indien ont été saisis à Gouloumbou. Le 29 avril aussi, 72 kg de cocaïne avaient été découverts par les mêmes éléments de Gouloumbou.

"C'est inquiétant"

Cette situation inquiète les hautes autorités, notamment le Directeur général de la Douane, Oumar Diallo, qui encourage ses hommes qui manquent souvent de moyens de locomotion pour traquer les délinquants. Un véhicule pick-up flambant neuf a été remis au poste de Gouloumbou.

«Vous avez fait preuve de beaucoup de vigilance et de professionnalisme pour réussir une telle opération. Et vous êtes dans votre rôle. Malgré l’insuffisance des moyens, surtout logistiques, vous réalisez de bonnes choses et nous en sommes informés. C’est encourageant. Et c‘est pourquoi le ministre des Finances et du Budget m’a chargé de vous apporter ce véhicule pour mieux vous accompagner. Cette drogue saisie est très nocive pour les populations», explique M. Diallo. Il ajoute: «Seulement aussi, elle constitue de véritables sources de devises pour les bandits, les trafiquants et autres criminels. Cependant, la douane continuera de leur barrer la route pour qu’aucun produit nocif à la santé des populations ne traverse nos frontières ».

Le directeur des Opérations douanières, qui était de la délégation, félicitera lui aussi les gabelous: «Vous êtes sur la voie royale de l’excellence». Par ailleurs, le gouverneur de Tambacounda est lui, préoccupé par la quantité de drogue saisie. «Je ne voyais ça que dans les films, a martelé El Hadji Bouya Amar. Et c’est pourquoi nous vous félicitons et vous encourageons pour le travail énorme que vous abattez. Cette marchandise, au-delà de tuer l’économie du pays, constitue un énorme danger pour les populations, surtout les jeunes.»






Le Quotidien

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 331 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.