BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

PromotionEntreprenariat2019

Après son passage en fin Octobre, durant trois jours, pour former des jeunes de Bakel et de kidira sur l’ELABORATION et la GESTION DE PROJETS, dans la salle de conférences de la Mairie de Kidira, l’ONG REUSSIR AU SENEGAL revient ce 27 Novembre 2019 pour un forum avec les jeunes.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’une centaine de participants, tous des jeunes dont l’âge est compris entre quinze et trente-cinq ans. Des garçons et des filles, tous animés par la même volonté de se frayer un chemin honorable dans la vie ont partagé durant une journée entière, l’objet de la rencontre, leur préoccupation principale : le travail qui passe par l’élaboration d’un projet et sa gestion.


Madame Rokhaya Faye, Chargée de la Communication au niveau de l’ONG REUSSIR AU SENEGAL, basée à Tambacounda, a reçu le Sous-préfet de l’Arrondissement de Bélé et le Premier Adjoint au Maire de Kidira pour l’ouverture de la journée.

Ainsi accompagnée par des Champions, c’est-à-dire des As, des jeunes qui ont fait leur preuve et qui servent aujourd’hui d’exemples, de modèles grâce à leur expérience avérée, madame Faye a déroulé l’objectif de la rencontre.

Ces As, bien expérimentés, ont expliqué, chacun dans son domaine la voie empruntée pour parvenir à rester au pays malgré les tentatives de certains de traverser le désert et peut-être la Méditerranée ou l’Océan Atlantique afin de « toucher » un rêve presque inaccessible, l’Europe. Les tentatives infructueuses et les dures réalités de l’exode vers l’INCONNU ont assagi beaucoup d’entre eux.

C’est ainsi que, partis de leur Goumbayel natal, de Dialacoto, ou Tambacounda, sur les routes illégales parsemées de danger, ils ont vu, ils ont vécu et sont retournés au bercail, le cœur lourd, les larmes aux yeux, les poches vides car ayant dépensé jusqu’au dernier centime le fruit de leurs économies durant de longues années pour accomplir leur hantise : voir ailleurs, plus précisément l’Europe, l’Eldorado puis devenir riches comme Crésus et revenir.

Les Cheikh Oumar Dembélé, Thierno et les autres jouent un rôle important dans la sensibilisation de ces milliers de jeunes désœuvrés qui ne pensent qu’à << Barça ou Barsakh>>.

Madame Rokhaya Faye, l’ONG REUSSIR AU SENEGAL et la Coopération Allemande GIZ, après la SENSIBILISATION, FORMERONT puis FINANCERONT

certains projets dans notre grande région du « SENEGAL ORIENTAL » regroupant Tambacounda et Kédougou.

L’intérêt croissant poussant les jeunes vers l’agriculture et l’élevage, sans compter les métiers comme les menuiseries bois ou métalliques, la maçonnerie ou les métiers de la musique amoindrira les départs hasardeux vers l’enfer.

Le forum de Kidira engagera davantage cette centaine de jeunes garçons et filles à prendre conscience de l’importance de la vie humaine, du rôle qu’ils peuvent jouer sur place, chez eux. Les embarcations de fortune moisiront désormais sur les côtes Libyennes sans clients appauvrissant par la même occasion les marchands d’illusions.

-N’EST-IL PAS POSSIBLE DE REUSSIR AU SENEGAL ?

-IL EST BIEN POSSIBLE DE RESTER AU SENEGAL ET DE REUSSIR.

Idrissa Diarra

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 395 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.