BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Depuis le meurtre de la jeune Bineta Camara à Tambacounda, le débat sur le viol s’est invité sur les plateaux télés et radios - Et l’on en entend de sidérantes billevesées !
Depuis le meurtre de la jeune Bineta Camara à Tambacounda, le débat sur le viol s’est invité sur les plateaux télés et radios. Et l’on en entend de sidérantes billevesées ! Moustapha Fall, le « Che » tropical de Kaolack est d’avis qu’il faut décriminaliser le viol «pour que les violeurs ne tuent plus leurs victimes». «On a toujours violé au Sénégal, mais on ne tuait pas. C’est la peur de se faire prendre qui pousse les violeurs à tuer», défend-il sur le plateau de la 7Tv.

Et comme la gaucherie n’a pas de limite, l’invité à la rutilante voiture de fonction pense tout haut que les violeurs violent parce que ce n’est pas facile de prendre femme au Sénégal. «Il faut faciliter l’accès aux femmes pour que les cas de viols diminuent». Rien que ça ! Sur le même plateau, une chroniqueuse à la culture générale aussi ténue qu’un fil de soie y va aussi de son péan en poussant plus loin le bouchon de la grossièreté : «Jadis, c’est dans les familles toucouleur-halpulaar que les personnes âgées violaient plus les petites filles».
Et «Che» d’opiner : «Bien sûr». Diantre ! Une légèreté qui fait écho aux propos tenus naguère par Songué Diouf : «Nous vous violons parce que vous violez tous les codes moraux en nous donnant envie de vous violer par votre manière de vous habiller». C’est définitif, le viol tient ses nouveaux idéologues.

Le Soleil


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 160 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.