BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Sadio ManeSans jamais avoir fréquenté l’école française durant sa relative longue vie chargée d’émotions, Mocirédin, l’époux de la douce Diambéré Khoumba ne s’est pourtant pas éloigné des « têtes » de son quartier et même de sa ville natale Bakel pour au moins partager avec elles leurs « cultures ».
La citation :<< Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années >> et cet ancien proverbe du 13e siècle << comparaison n’est pas raison >> l’ont beaucoup marqué !

Grâce à ses amis qui admirent la vivacité de son esprit, Mocirédin écoute attentivement toutes les bonnes idées de ses compagnons d’enfance : Papa Cissokho, le chouchou de Grand-mère Hawa Kaladioula Diébakhaté surnommée « Moddo » et Doudou Mariame Sintkiou Konaté.
De temps en temps, ils se rappellent ensemble les camarades disparus comme Cheikh Tamboura, Moussa Diarilemmé, Ali Diaba Coulibaly, Yougoukhassé Konaté, Demba Souleymane Camara… Des larmes s’échappent parfois mais ne les empêchent pas de continuer leur conversation. 
Aujourd’hui, la citation le mène à ce jeune homme de 28 ans du nom de SADIO MANE, né le 10 Avril 1992 à Bambali (Sédhiou) en train de montrer, de prouver que l’âge, pour des personnes bien éduquées est un atout, un avantage certain, aussi bien pour la personne elle-même que pour tout le pays.
La simplicité de l’enfant de Bambali, son amour pour son terroir, son aide aux populations de son pays, sa franchise avec ses camarades d’autrefois, son sérieux dans le travail font de lui celui qu’on admire, l’homme qui a effacé les déboires de certains de ses aînés qui l’ont précédé dans le professionnalisme. Construire un Centre de Santé, contribuer à la construction du Lycée du village en y apportant la rondelette somme de 234 000 Euros, venir en aide à tout moment aux gens de son village, donner trois cents (300) maillots de Liverpool aux jeunes de Bambali, penser à la construction d’un stade, se sacrifier pour son pays lors des rencontres internationales, n’est-ce pas honorable ?
Que de chemin parcouru par le jeune Sadio Mané depuis son Bambali natal jusqu’à Liverpool ! De son passage à Génération Foot en 2009 au Sénégal, à ses débuts à Metz en 2012 en France et son premier contrat Professionnel) en Autriche à Red Bull Salzbourg de 2014 à 2016, où il a remporté deux Coupes et deux Championnats, le natif de Bambali est resté égal à lui-même.
L’Angleterre lui ouvre ses portes avec d’abord Southampton FC avant qu’il ne tape dans l’œil des Dirigeants de Liverpool qui l’engagent pour lui permettre de s’éclater, de montrer son talent, ses capacités de passeur et de buteur à partir de son flanc gauche.
Coupes d’Afrique, Jeux Olympiques, Coupe du Monde ! Il a vécu tous ses événements malgré son jeune âge !
Des trophées aussi prestigieux que LA LIGUE DES CHAMPIONS (2018-2019), Co meilleur buteur du Championnat d’Angleterre avec Mohamed Salah et Pierre-Emerick Aubameyang (22 buts chacun), la SUPER COUPE UEFA, la COUPE DU MONDE DES CLUBS sans compter les trophées comme Meilleur Joueur du mois augmentent son palmarès.
Tout dernièrement, désigné quatrième meilleur joueur du monde (Ballon d’Or), c’est tout heureux que tout le Sénégal suivra, là-bas, sur les bords du Nil, au Caire, en Egypte, son sacre comme BALLON D’OR AFRICAIN ce mardi 07/01/2020 aux environs de 18 heures !
Qui d’autre, aujourd’hui, mieux que lui, mérite cette distinction, ce titre, après tous ses exploits sur les différents terrains du monde !
Le fameux proverbe qui a retenu  l’attention de Mocirédin et cité plus haut est << COMPARAISON N’EST PAS RAISON !>>
Bien avant les indépendances Africaines, le football est introduit dans notre pays, créant déjà un engouement auprès des populations. Les Jeux de l’Amitié organisés au Sénégal à cette époque, en sont une parfaite illustration.
Le Professionnalisme a permis à beaucoup de nos compatriotes de monnayer leur talent en Afrique et en Europe.
Les Souleymane Camara « Gaucher »,  Ibrahima Bâ « Eusobio », Mbaye Fall, Séga Sakho, Roger Mendy, Lecotte Sarr, Jules François Bocandé, Pape Bouba Diop, Henri Camara, El Hadj Ousseynou Diouf, Salif Diao,Tony Sylva, Kalidou Fadiga, le Capitaine courageux Aliou Cissé et plus proche de nous, cette génération de talentueux footballeurs comme Kalidou Koulibaly, Idrissa Gana Guèye…Sadio Mané, avec des fortunes diverses ont évolué selon leur époque, installant la joie ou la tristesse dans nos foyers !
Des souvenirs lointains de Caire 86 nous reviennent en mémoire quand la bande de « Boy Bandit » et autres Cheikh Seck, le génie Oumar Guèye Sène et Jules Bocandé ont été prématurément éliminés après avoir pourtant battu le pays organisateur l’Egypte par un but à zéro.
Le Caire de 1986 n’est pas celui de 2020 !
SADIO MANE effacera cette faiblesse de ses aînés en brandissant ce soir du mardi 07 Janvier 2020 le trophée du BALLON D’OR AFRICAIN après El Hadj Ousseynou Diouf (double tenant du titre).
Tu le mérites SADIO, pour les immenses sacrifices que tu as consentis.
TOUT LE SENEGAL T’ATTEND POUR FETER AVEC TOI TON SACRE CE 08 JANVIER 2020!
Idrissa Diarra

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 303 invités et aucun membre en ligne