BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

NDeye MArieme Ly ONG Droits des Femmes

Des activistes pour la défense des droits des femmes et l’ONG Équilibres et populations (Equipop) publient ce lundi dans sept pays africains une tribune féministe intitulée « Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19 ». Une initiative qui vise à interpeler les décideurs politiques sur la condition des femmes qui, selon eux, sont surexposées au virus. RFI a joint Ndeye Marième Ly Diagne, responsable des programmes d’Equipop au Sénégal.

RFI : Cela fait 25 ans cette année que le 4e conférence mondiale sur les femmes s’est tenue en Chine avec une centaine de chefs d’États du monde entier. Des engagements ont été pris pour supprimer les obstacles systémiques qui empêchent une avancée dans les droits des femmes. Quelque chose a-t-il changé ?

Ndeye Marième Ly Diagne : Pas grand-chose n’a changé en 25 ans, bien que nous voyons maintenant que les femmes ont accès à des positions plus importantes dans la sphère politique et sociale. Mais on se rend compte qu’aujourd’hui c’est toujours le statu quo pour les droits des femmes. Pour la majorité, elles sont reléguées au second plan et la parité n’est pas respectée, surtout dans la sphère socio-professionnelle.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

OMVS 696x464
Le Haut commissaire de l'organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal OMVS, Hamed Diane SEMEGA a procédé à la signature du contrat commercial du projet d' aménagement hydroélectrique de Gourbassi. La cérémonie a eu lieu ce 26 juin 2020 au siège du Haut commissariat à  Dakar.
Maillon essentiel du programme d' infrastructure de l' OMVS, le barrage de Gourbassi sera édifié sur la Faléme, à la frontière Sénégalo Malienne.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

   Drapeau SN                                 Drapeau UE                                               

L’Union européenne soutient l’emploi des jeunes, l’entrepreneuriat, la formation professionnelle et le développement des entreprises dans les régions de Casamance, du Sud-est et du Nord du Sénégal

Le Programme « Développer l’Emploi au Sénégal – Tekki fii » promeut l'emploi, en particulier des jeunes, via l'amélioration de l'offre de formation professionnelle, l’appui à la création, à la formalisation et la mise à niveau des entreprises dans des secteurs à fort potentiel. Ce programme est déployé dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, Louga, Saint-Louis, Tambacounda, Kédougou et Matam.
Dans un contexte d’urgence sanitaire avec la pandémie de la Covid-19, la 7éme session du Comité de Pilotage du Programme « Développer l’Emploi au Sénégal – Tekki fii » s’est exceptionnellement tenue en visio-conférence. Elle a ainsi réuni les différents partenaires du Programme : Ministère des Finances et du Budget, Délégation de l’Union européenne au Sénégal, Ministère du Commerce et des PME, Ministère de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et de l’Artisanat, Bureau de Mise à Niveau des Entreprises (BMN), Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME), Agence Française de Développement (AFD), Agence Luxembourgeoise pour la Coopération au développement (LuxDev) ainsi que les ONG Positive Planet International et GRET.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Honorable Depute IBS

L’engagement du Président de la République, Son Excellence, Macky SALL sur le littoral s’est matérialisé avec plusieurs innovations environnementales issues de la révision constitutionnelle du 20 mars 2016. Selon les dispositions de l’article 25-1. « Les ressources naturelles appartiennent au peuple. Elles sont utilisées pour l’amélioration de ses conditions de vie.
L’exploitation et la gestion des ressources naturelles doivent se faire dans la transparence et de façon à générer une croissance économique, à promouvoir le bien-être de la population en général et à être écologiquement durables.
L’État et les collectivités territoriales ont l’obligation de veiller à la préservation du patrimoine foncier ».

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 172 invités et aucun membre en ligne