BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Corona Dakar Mai2020

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence de presse. La capitale sénégalaise et sa région comptabilisent près des trois quarts des 3 535 cas de Covid-19 recensés depuis le début de l'épidémie. Pour ce seul samedi 30 mai, la capitale enregistrait 84 nouveaux cas, sur 106 dans l’ensemble du pays. Une situation inquiétante selon les autorités qui travaillent à un nouveau plan d’action.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ibrahima Baaba Sall

Le 23 mars 2020, l'hon. Ibrahima Baba SALL a présenté deux lettres officielles au ministre sénégalais de l'Environnement, Abdou Karim SALL, en sa qualité de président de GLOBE Sénégal / REPES (Réseau des Parlementaires pour la protection de l'environnement au Sénégal), l'invitant à lancer l'adhésion du Sénégal à UN REDD et à la Déclaration de Gaborone pour la durabilité en Afrique (GDSA).

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Bateau Sangomar Senegal

Les FAR australiens n’ont pas pu obtenir de financement pour leur participation dans le développement du champ Sangomar et ont donc entamé un processus de vente de tout ou partie de sa participation dans le projet sénégalais.

La société doit payer 163 millions de dollars nets cette année en tant que part du budget de travail 2020. La société a déclaré qu’il était «peu probable qu’elle soit en mesure de financer sa future part» des travaux, sur la base de sa trésorerie et de ses futures augmentations de capital.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Pr Soul B Diagne 640x272

Le Point – Confiné à New York, l’intellectuel sénégalais observe le comportement de l’Amérique et l’Afrique face au Covid-19. Il insiste sur les inégalités devant la mort. 

Il ne se plaint pas de son confinement, installé avec sa femme et sa fille dans un appartement new-yorkais avec vue sur l’Hudson. Souleymane Bachir Diagne venait tout juste de rentrer d’un séjour de trois mois de son Sénégal natal. Le philosophe, en congé sabbatique de l’université de Columbia, travaille à son nouveau livre et à la rédaction d’articles commandés ici et là. Il reconnaît tout de même que cette période de confinement n’a rien à voir avec le temps « joyeux de l’écriture ». Ces dernières semaines lui évoquent au contraire un temps « étal, homogène, sans rythme, et qui n’est pas habité par ce battement de la vie à partir duquel on écrit ».

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

ZoneBakel Nov16

Marianne : Le Sénégal enregistre très peu de cas graves et un faible taux de mortalité. Comment expliquer ces bons résultats, alors que les mesures sanitaires sont a priori plus souples que dans d’autres pays du continent ?
Moussa Seydi : L’explication peut tenir en plusieurs points. D’abord, il y a eu des mesures fortes dès le départ concernant la fermeture des frontières, ce qui a empêché la multiplication des cas de Covid-19 importés. L’interdiction des grands rassemblements comme les prières du vendredi nous ont également permis de réduire d’emblée le flux de nouveaux cas. Ensuite, nous avons pris en charge les cas que nous avons eu de manière assez précoce. Dès le 19 mars, nous avons mis en place un protocole de prise en charge des patients les moins graves avec un traitement à l'hydroxychloroquine – molécule dérivée de la chloroquine, ndlr.

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 146 invités et aucun membre en ligne