BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Formation Moniteurs TBA

Le long week-end, à partir du vendredi 5, qui a précédé la reprise des cours du lundi 8 février 2021 a servi de point de départ au séminaire de formation des Moniteurs des Classes Passerelles, au Centre Régional de Formation des Personnels de l’Education de Tambacounda..

Après l’ouverture de la session par monsieur Babacar Diack, Inspecteur de l’Académie de Tambacounda, en présence des Inspecteurs formateurs venus des quatre départements (Bakel-Goudiry-Koumpentoum-Tambacounda), des trois Superviseurs et des trente Moniteurs de la région, les travaux ont commencé par la Didactique des Mathématiques suivie de la lecture et de la Production d’écrits.

 

Durant une dizaine de jours, les formateurs, très pragmatiques, se sont appesantis sur la didactique des disciplines outils, les travaux d’ateliers sur l’élaboration de fiches pédagogiques, la didactique de l’ESVS, l’Initiation à la Recherche et à l’Animation (IRA).

Les Superviseurs ont aussi apporté leur touche particulière puisée dans le riche exercice de leur fonction de Directeur d’école en intervenant à chaque fois et en donnant des exemples concrets.

Ce samedi 13 février 2021, comme à l’ouverture, monsieur Babacar Diack, Inspecteur d’Académie a rehaussé de sa présence la cérémonie de clôture de cette importante session de formation des Moniteurs des Classes Passerelles, qui, rappelons-le, cinquante il y a cinq ans, sont aujourd’hui au nombre de trente dans la région de Tambacounda.

Très engagés, ces hommes et ces dames interviennent sur une cible particulière : des enfants hors écoles, auparavant non scolarisés ou déscolarisés, dans la fourchette d’âge de neuf (9) à douze (12) ans. Le travail colossal qu’ils abattent au bout de neuf mois d’enseignement seulement leur permet de transférer dans les classes formelles leur produit.

Au cours de l’allocution du Porte-parole des Moniteurs, monsieur Mamadou Diamanka, il a rappelé cette situation de transfert et voudrait que ce « reversement » se fasse aussi pour eux : leur recrutement dans la Fonction Publique.

Au nom des Formateurs, monsieur Ibrahima Diome, Inspecteur de l’Education à l’IEF de Bakel, a applaudi le niveau des Moniteurs, tout en leur demandant de persévérer dans la profession car ils ont une base académique élevée avec des licences en Géographie et en droit. Trois Moniteurs ont déjà réussi à l’écrit du Certificat d’Aptitude Pédagogique (CAP) et attendent une commission pour passer la Pratique.

Monsieur Mamadou Sangharé, sous sa double casquette (au nom des Superviseurs et de l’ONG LA LUMIERE) a salué l’importance de cette Formation en la comparant à la première qui était plus théorique. Aux Moniteurs, il leur dira de prendre exemple sur leurs trois collègues admis au CAP. Il transmettra ensuite les remerciements du Directeur de l’ONG à l’Institution.

Monsieur Amadou Ndiaye, Directeur du Centre Régional de Formation des Personnels de l’Education (CRFPE), regrette de recevoir une si importante cérémonie dans certaines conditions. Il a félicité les Moniteurs pour ce qu’ils font à l’endroit de ces centaines d’enfants qu’ils remettent dans les classes formelles : la réinsertion. Il a souhaité à chacun un bon retour dans son foyer.

L’Inspecteur d’Académie, monsieur Diack, en parlant des Classes Passerelles, a demandé que des stratégies de ce genre soient développées un peu partout dans le pays afin de récupérer les enfants non scolarisés ou déscolarisés. Il félicitera les Moniteurs pour la tâche difficile qu’ils accomplissent dans les villages les plus reculés en transformant leurs élèves en une seule année au lieu de deux, avant de les remettre dans les écoles publiques. Il leur dira de se bien préparer et de passer les concours pour être recrutés dans la Fonction Publique.

Il remerciera les Superviseurs pour leur expérience qu’ils partagent avec bonheur et pour leur disponibilité bien qu’ils soient la retraite.

Quant aux Formateurs, les Inspecteurs venus des différentes Inspections des Départements, malgré leur surcharge de travail, en acceptant de faire dix jours à Tambacounda afin de former les Moniteurs, est très louable, ajoutera-t-il. Il saluera aussi leur professionnalisme.

Pour terminer, en répondant à une question d’actualité posée par la Presse locale, il invitera tous au respect des mesures-barrières dans cette période pandémique : porter le masque, se laver les mains régulièrement avec l’eau et du savon, utiliser le gel hydro alcoolisé et respecter la distanciation physique. Il a enfin annoncé qu’il participera le lundi 15 février 2021 au lancement de la Campagne de vaccination contre la fièvre jaune au Lycée Mame Cheikh Mbaye

de Tambacounda avec le Gouverneur de la région et qu’à l’occasion, ils se feront vacciner pour donner l’exemple.

Il a enfin souhaité un bon retour à tous les participants.

Idrissa Diarra

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 196 invités et aucun membre en ligne

Portraits