BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

IED 576 x 384
Le département de Bakel s’étend sur 6 290 Km2 avec une faible densité de 22 habitants au km2. Sa population, très variée, est composée de Soninkés, de Peulhs, de Bambaras, de Wolofs, de Diolas et de Maures qui vivent en toute harmonie.
Sa première école, créée en 1902, appelée à ses débuts Ecole Régionale, porte maintenant le nom d’Ibrahima Malal Diaman Bathily (IMDB).
L’actuel Inspecteur Départemental de l’Education et de la Formation (IEF), monsieur Amadou Al Housseynou Sarr est soutenu dans sa lourde tâche par un Secrétaire Général (Inspecteur Abdoulaye Mballo), de quatre autres Inspecteurs dont un en Arabe et plusieurs divisions (DRH, D. EX.CO, PLANIFICATION, GESTION, COMMUNICATION...)

Pour la Petite Enfance, les 35 enseignants dont 32 dames et 03 hommes seulement, s’occupent des 484 élèves (256 filles et 228 garçons).
Au niveau de l’Elémentaire, les 145 écoles reçoivent 25 396 élèves (13 131 filles et 12 265 garçons) encadrés par 658 enseignants : 530 hommes et 128 dames.
Dans l’Enseignement Moyen, les 163 professeurs ont en charge l’éducation de 5 418 collégiens (2 865 filles et 2 553 garçons).
Pour la rentrée du 2 Juin, seules les classes d’examen sont concernées. Ainsi les 105 CM2 de 3 140 élèves et les 31 classes de 3e   de 1 087 candidats vont servir de « cobayes ». Dans les écoles élémentaires, en plus des maîtres de CM2, leurs autres collègues sains et les Directeurs seront là pour leur mission traditionnelle gonflée à l’occasion par les tâches ajoutées par le CORONAVIRUS : contrôle des masques de protection, de la distanciation sociale dans les salles, surveillance plus pointue des toilettes, utilisation du thermo flash…
Tous les autres professeurs seront là aussi, même s’ils n’enseignaient les élèves de 3e pour accompagner à leur tour les Principaux de collèges, certainement débordés dans cette période par les tâches pédagogiques et sanitaires.
Tous les enseignants sont attendus à partir du 26 juin dans les écoles pour les préalables à remplir avant le démarrage des cours. Un Comité de Veille et de Surveillance sera mis en place, comme son nom l’indique pour veiller et surveiller ce moment particulier de l’année scolaire. Sa composition dépend des zones où se trouvent les établissements. Ainsi, de l’enseignant au membre du CGE, en passant par l’infirmier, la Badiénou Gokh, les syndicalistes et même les élèves se rencontreront au sein de ce CVS pour piloter en toute transparence ce bureau.
A ce jour, vendredi 22 mai 2020, aucun matériel n’est arrivé à Bakel : pas encore de masques de protection, de thermo flash, de gel hydroalcoolique… Les classes aussi n’ont pas encore été désinfectées par le service d’hygiène.
Le 2 juin n’est plus loin ! Les faux départs remettront en cause tout le préparatif savamment concocté, décourageant tous ceux qui tournent autour de l’école. Pour que la confiance s’installe, les promesses doivent être tenues.
Idrissa Diarra

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 180 invités et aucun membre en ligne