BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

2PladoyerMutilationsFemmes Aout18
Le GRDR et son partenaire Action Aid ont toujours lutté pour la protection de la Femme et de l’Enfant  dans la Commune de Bakel. Vu l’importance de leurs interventions et la portée salvatrice de leurs actions, à chaque occasion, les participants aux différents ateliers ont, à tout moment, souhaité que l’ONG voit plus large en  étendant ses activités dans tout le département de Bakel.

Ce Jeudi 09 Août 2018, la Salle des Fêtes a accueilli plus de quatre-vingt-dix participants,  composés de membres des  Cadres de Concertations, d’Organisations  de Femmes, de Comités de Lutte contre les Violences faites aux Femmes (CLVC), du Réseau des Femmes Enseignantes, du Parlement des Enfants, des Parajuristes,  d’ACTIVISTA, de la SCOFI, des Délégués de quartiers, des acteurs de la santé, des services techniques de l’Etat comme le Développement Communautaire, l’Action Sociale…
Le  Maire de la Commune était représenté par monsieur  Mamadou  Konaté qui a ouvert  la cérémonie en présence  de madame Aminata Kane, Sage femme,  de monsieur Saliou Diop Chef du Service de l’Action Sociale,  du Président du Conseil Départemental de la Jeunesse, monsieur Abdourahmane  Diallo et du Représentant  du GRDR, monsieur Moussa Ly.
Le thème de la rencontre étant : << PLAIDOYER SUR LES MUTILATIONS GENITALES FEMININES, LES MARIAGES ET LES GROSSESSES  PRECOCES >>, le représentant du GRDR a introduit le sujet pour permettre à la Sage femme et au Chef du service de l’Action Sociale de  présenter dans un premier temps  les MGF puis terminer  par les  mariages et les grossesses précoces.
Après l’apport de madame Aminata Camara du Réseau des Femmes Enseignantes  et du Président du CDJ, beaucoup de participants ont pris la parole pour des témoignages parfois poignants, des suggestions, des contributions qui ont relevé le niveau de la rencontre.
C’est ainsi que, de mesdames Marie Camara,  Farmata Wagué (Badiénou Gokh), Haby Doua  Diakhité, Diyé Diallo à  monsieur  Ameth Traoré,  la pertinence de leur propos  a démontré leur connaissance du thème.
Ce qui réconforte surtout le GRDR et son partenaire Action Aid, c’est l’engagement individuel des participants à porter le plaidoyer,  à se battre pour qu’il n’y ait plus de mutilations génitales féminines dans notre  commune et dans notre département  et que  les filles soient protégées  pour ce qui concerne les mariages et les grossesses précoces.
En l’absence du Préfet,  il a été demandé à monsieur Saliou Diop représentant l’Administration, chargé de clôturer la cérémonie, de transmettre aux autorités compétentes, qu’elles  soutiennent  l’APPLICATION EFFECTIVE DES LOIS PROTEGEANT LES COUCHES VULNERABLES.
La sensibilisation doit continuer, sortir du territoire communal de Bakel pour l’élargir dans tout le département avec l’encadrement  du GRDR  qui  joue déjà bien sa partition dans le développement économique et social de notre terroir. 


Idrissa Diarra, bakelinfo.com

Comments are now closed for this entry

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 96 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.