BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

FormationEtatCivil JuillET18
L’Etat Civil, c’est la vie. L’existence de l’être humain, du début à la fin. Pour l’expliquer, le formateur monsieur Mamadou Diop, Officier d’état civil, Chef du Centre Principal de Dakar et monsieur Magatte Diouf, Président du Tribunal de Bakel ont suivi le déroulement de la vie de l’homme dans la formation  des Agents  et Officiers d’état civil du département de Bakel : la naissance, le mariage et la mort.
Durant trois jours, ces deux spécialistes  de l’état civil ont allié théorie et pratique pour mieux faire comprendre ces notions d’une importance capitale autant pour les Agents et les Officiers de l’Etat Civil que les usagers de ces documents dans la Salle de Conférences de la Mairie.

Le lundi 30 Juillet 2018, la formation a commencé par l’EXTRAIT DE NAISSANCE. Document de base de tous les autres, messieurs Diop et Diouf ont beaucoup insisté sur la déclaration naturelle ou tardive des naissances. Une sensibilisation est nécessaire pour diminuer fortement le taux de personnes (surtout d’enfants) sans ce document. Les Délégués de quartiers, les Agents de l’Etat  civil et les Officiers de Bakel  ont apprécié le professionnalisme et la connaissance approfondie de l’Etat civil des deux Formateurs.
Pour le deuxième jour, l’accent a été mis sur le mariage, avec des exercices qui ont facilité la compréhension de certains points. Beaucoup de questions ont été posées par les Agents et les Officiers d’Etat  civil. Le Code de la Famille a été cité à plusieurs reprises.  Les Formateurs, en grands pédagogues ont éclairé les stagiaires sur la monogamie, les différents degrés de la polygamie, le mariage constaté….
Le troisième et dernier jour a concerné le décès sous toutes ses formes.
Le GRDR et son partenaire Action Aid ont bien été inspirés en ciblant non seulement les Agents et les Officiers d’Etat civil de tout le département mais surtout en invitant aussi les Délégués de quartiers qui, au niveau de leur localité sont les premiers représentants des Maires.
Avant la cérémonie de clôture présidée par le deuxième Adjoint au Maire de Bakel, monsieur Doudou Diop  a uni dans les liens du mariage,  par simulation, un couple  en présence de leurs témoins  et d’un public composé d’Agents,  d’Officiers d’Etat civil et de Délégués de quartiers.
Monsieur Mamadou Diop, en praticien de l’Etat civil a rectifié, orienté et même remplacé l’Officier chargé de la célébration de temps en temps  pour s’approcher de la réalité.
Monsieur Abdourahmane Ndiaye, Délégué de quartier, au nom des séminaristes a, d’abord remercié et félicité le Coordonnateur monsieur Moustapha Kâ à travers  le GRDR pour cette idée lumineuse qui a réuni cette cible durant trois jours pour lui permettre de  connaître les documents de l’Etat civil (naissance, mariage, décès et permis d’inhumer), les textes et lois  sans parler des modes d’archivage des documents.
Monsieur Ndiaye s’est ensuite tourné vers les deux Formateurs pour leur dire aussi merci car ils ont installé (il l’espère) chez nos Agents et Officiers d’Etat  civil des pratiques « légales » pour la délivrance des documents qu’ils détiennent.
Il a enfin demandé aux Agents et Officiers d’appliquer ce qu’ils ont appris durant ces trois jours.
Monsieur Moustapha Kâ, le Coordonnateur du GRDR, maintenant basé à Tambacounda, s’est réjoui de la tenue de cet atelier  en remerciant les Formateurs pour leur professionnalisme, les Animateurs de l’ONG  et  les Agents et Officiers d’Etat civil pour cette occasion qu’ils  ont de mettre en pratique les connaissances acquises.
Cette formation est venue à son heure !  Durant ces trois jours, les inquiétudes des uns et des autres ont été levées et des orientations nouvelles données.


Idrissa Diarra, bakelinfo.com   

ÉDUCATION : REPRISE AVORTÉE DES COURS DU 2 JUIN 2020 QUELLES SOLUTIONS POUR DEMAIN ?

3 juin 2020
ÉDUCATION : REPRISE AVORTÉE DES COURS DU 2 JUIN 2020 QUELLES SOLUTIONS POUR DEMAIN ?

Après plusieurs mois de grèves et de congés forcés à cause du CORONAVIRUS, des dates de reprises des cours ont été avancées puis reculées. Une troisième date polémique, dès son annonce, a soulevé l’ire de certains syndicalistes de l’enseignement, des parents d’élèves et même des élèves, à travers leur Gouvernement...

CHRONIQUE DU MARDI DU 02/06/2020 MOCIRÉDIN ET LA RÉOUVERTURE DU 02 JUIN 2020

2 juin 2020
CHRONIQUE DU MARDI DU 02/06/2020  MOCIRÉDIN ET LA RÉOUVERTURE DU 02 JUIN 2020

              Depuis plusieurs jours maintenant, le CORONAVIRUS, sans être mis entre parenthèses, marque un peu le pas par rapport à cette réouverture taxée de catastrophique par certains, qui hante l’esprit des « dirigeants », celui des enseignants et enfin celui des parents d’élèves. Pour les premiers cités, il faut coûte...

Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

31 mai 2020
Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence de presse. La capitale sénégalaise et sa région comptabilisent près des trois quarts des 3 535 cas de Covid-19 recensés depuis le début de l'épidémie. Pour ce seul samedi...

(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

29 mai 2020
(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

Après le CDD de Bakel le 27, c’était au tour de Alé Diéye DIOUF, Sous-Préfet de l’arrondissement de Bélé de présider un CLD spécial sur la rentrée du 02 JUIN 2020. Il avait à ses côtés l’adjoint au sous préfet de Kénieba, tous les chefs de services de sécurités, les...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 119 invités et aucun membre en ligne