BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Atelier Concertation Janv21

Durant deux jours (jeudi 28 et vendredi 29/01/2021), un atelier de REDYNAMISATION DU CADRE DE CONCERTATION de Bakel a réuni dans la salle de conférence de la Préfecture une trentaine de participants.

Sous la présidence de monsieur Jean Paul Sylvain Diatta, Adjoint du Préfet, outre le Président du Conseil Départemental monsieur Ibrahima Diallo dit Demba Ka, il y avait les trois Sous-préfets, les Maires des Communes ou leurs représentants et les membres du Cadre de concertation.

Plusieurs allocutions ont été prononcées lors de cette importante cérémonie : d’abord par monsieur Tairou Diakhité, premier Adjoint au Maire de la Commune de Bakel, puis par monsieur le Président du Conseil Départemental Ibrahima Diallo et enfin par monsieur Ibrahima Samb Responsable chargé de la Gestion du Pâturage au niveau du Programme de Développement Durable des Exploitations Pastorales au Sahel (PDEPS).

Avant l’allocution d’ouverture de la cérémonie par l’Adjoint au Préfet, monsieur Mame Biram Bodian Responsable Départemental de l’Elevage s’est aussi adressé aux participants pour attirer leur attention sur l’importance de la session.

Dès le début des travaux, monsieur Samb a présenté sa structure le PDPES. Le consultant du Projet monsieur Cheikh Ahmed Tidiane Diop a orienté les participants vers l’agenda à dérouler pendant les deux jours avant de partager avec eux le module 1 : le sens de la CONCERTATION et le module 2 sur un rappel des CADRES DE CONCERTATION. Chaque module, après partage, a été discuté.

Deux groupes ont ensuite été formés pour : << LA MISE A JOUR DE LA CARTOGRAPHIE DES CADRES DE CONCERTATION QUI EXISTENT A BAKEL. LE REPERTOIRE DES ACTEURS QUI EVOLUENT DANS LA ZONE DE BAKEL>>.

En plénière, des clarifications ont été apportées par le Consultant et le représentant du PDPES.

Pour le 3e module << FONCTIONNEMENT DES CADRES DE CONCERTATION>>, le même dispositif a été pris par monsieur Cheikh Ahmed Tidiane Diop, le Consultant comme avec les deux premiers à savoir : travaux de groupes avant la restitution à travers les échanges en plénière sur <<LA REVUE DE L’IDENTIFICATION DES RESSOURCES/ MISSIONS ET ROLES DES CDC.

Le deuxième jour, le Consultant a partagé : LE ROLE DU CHOIX ET LA REVUE DU BUREAU DU CDC DE BAKEL.

Avec beaucoup d’attention, madame Souaré Diallo, sous ses multiples casquettes (Présidente Départementale du CDC, Point Focal de la Filière Lait et des Petits Ruminants puis Secrétaire Générale de DIRFEL), messieurs Hamo Sow, Président de la Maison des Eleveurs de Moudéry, Hamady Bocar Diallo dit Samba Kâ, Vice-président du CDC, Secrétaire Général d’UFORBAK, Bocar Sy, Chef de village de Gabou et Président de l’Association des Chefs de villages, les Services techniques (Agriculture, Eaux et Forêts, ARD) ont suivi les travaux.

L’atelier a continué ses travaux avec le PLAIDOYER pour l’implication des Collectivités Locales dans la mise en œuvre des plans de gestion des UP et la durabilité des couloirs de transhumance ; la mise à jour du plan d’action du CDC, puis les éléments de Règlement intérieur suivis de discussion en plénière.

Au cours de ces débats, les différents intervenants dont le Président du Conseil Départemental messieurs Ibrahima Diallo et le Premier Adjoint au Maire de Bakel Tairou Diakhité ont plaidé pour plus de réalisme dans l’élaboration des plans d’actions et qu’on renforce les moyens du Service des Eaux et Forêts car Bakel est une zone à vocation pastorale.

Quant au Maire de Sinthiou Fissa, monsieur Abdourahmane Bâ, il a indexé les éleveurs pour les nombreux feux de brousse qui détruisent notre environnement. 147 Km de pare-feu ont été faits sans la participation des populations. Il faut donc que les Maires et le Service des Eaux et Forêts sensibilisent davantage pour sauver notre environnement, ajoutera-t-il.

Pour monsieur Hamo Sow, les éleveurs sont déjà sensibilisés. Ce qui leur faut, c’est un accompagnement, une assistance pour accomplir leur mission.

Monsieur Jean Paul Sylvain Diatta, le Représentant du Préfet, dans sa synthèse, a insisté sur le maître-mot : la sensibilisation, la communication.

Le Consultant, monsieur Cheikh Ahmed Tidiane Diop s’est dit satisfait par rapport aux exercices des deux jours ; il se félicite aussi de la qualité de la participation. Ce qu’il faut, désormais, c’est se départir de ses habitudes et s’engager à fond, en s’adressant aux membres du Cadre de Concertation.

Idrissa Diarra, bakelinfo.com

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 162 invités et aucun membre en ligne

Portraits