BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Formation Foncier Bakel1
Monsieur Mamadou Mbaye, Préfet du département de Bakel , a présidé ce matin dans la salle du CDD un important atelier de  deux jours sur la formation des autorités locales pour réduire les discriminations en matière d’accès et de propriété foncière dans le cadre du projet d’Appui aux Femmes dans l’Agriculture et le Développement Durable, initié par ONU FEMMES et BNP Paribas pour contribuer au programme « Accès des femmes à la terre et aux ressources productives pour une agriculture résiliente au changement climatique ».


Cet atelier qui a  vu la participation du préfet, des sous-préfets, des maires, des présidents des commissions domaniales, des présidents des commissions agriculture et des leaders départementaux de REFAN ( Réseau des Femmes Agricultrices du Nord) a pour objectif :
d’informer et de sensibiliser les autorités locales sur les mesures clés à prendre afin de réduire les disparités en matière d’accès et de sécurité foncière
Plus spécifiquement, il s’agit :
d’informer les autorités locales sur les différents objectifs de développement durable avec un zoom sur les indicateurs destinés aux femmes ;
de partager avec les autorités locales les textes législatifs sur la gestion des terres surtout agricoles ;
de faire l’état des lieux sur le niveau d’accès des femmes aux terres de manière générale et particulièrement aux terres agricoles ;
de discuter sur les nouvelles mesures inscrites dans la réforme foncière en cours en mettant l’accent sur les mesures en faveur des femmes ;
de discuter sur des mesures clés à prendre par les autorités locales, en articulation avec les lois et réglementations foncières en vigueur, pour améliorer l’accès et la sécurité des femmes au foncier.
Le projet est prévu pour une durée de trois ans dans les régions à fort potentiel agricole de Saint Louis, Kolda, Tambacounda, Ziguinchor ainsi que la zone des Niayes. A travers ses interventions, à l’horizon 2021, le projet vise à autonomiser 15.000 agricultrices sénégalaises et à renforcer leur résilience face aux changements climatiques.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 204 invités et aucun membre en ligne