BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 


Aide Alimentaire 1 753 x 486
Le Sénégal est un et indivisible, entend-on souvent ! Dans cette période difficile de pandémie du CORONAVIRUS, les ménages vulnérables ayant été ciblés par des commissions au niveau des communes puis contrôlés au plus haut niveau (départemental), les yeux des pauvres Gorgorlous ont tellement scruté les routes de Dakar à la capitale du Gadiaga que certains sont devenus borgnes et d’autres moins chanceux, aveugles.

Aide ALimentaire 2 751 x 487

Le lundi 20 avril 2020, dix-sept (17) gros porteurs ont quitté Dakar vers 17 heures chargés de 35, 40, 50, et 60 tonnes selon l’envergure du véhicule avec (normalement) 765 tonnes de riz : 763 tonnes sont là.

Le mercredi 22 vers 17 heures 15 véhicules sont arrivés, bientôt suivis par le seizième. Le dix-septième n’est entré à Bakel que le jeudi 23.

Ce n’est que le samedi 25 avril que les chargements ont commencé à être sécurisés dans l’immense magasin à céréales de la Sécurité Alimentaire sous le contrôle de l’Administration, de la Commission départementale installée depuis quelques temps et de la Gendarmerie.

Alors qu’à Dakar, les ayant-droits, tout heureux, ont reçu leur kit alimentaire, Bakel se trouvant à presque sept-cents (700) kilomètres de la capitale du pays attend encore et toujours le reste du don composé d’huile, arrivé seulement dans la première semaine du mois de mai (76 tonnes). Le sucre, le savon et les autres denrées sont toujours attendus avec beaucoup d’impatience avant une distribution unique et complète des kits pour les plus pauvres et les personnes les plus défavorisées qui sont d’ailleurs les plus exposées à la pandémie du CORONAVIRUS.

La Météo a averti les populations pour ce qui concerne l’hivernage : il sera pluvieux et durera plus longtemps que d’ordinaire cette année. Avec nos routes impraticables qui conduisent avec beaucoup de courage vers les onze autres communes difficiles à atteindre comme Sadatou, Kéniéba, Médina Foulbé, Gathiary, Moudéry, Ballou, Diawara, Gabou, Kidira, Nayé et Sinthiou Fissa l’attente est longue. Du fast Trak, s’il vous plaît pour permettre à ces ménages vulnérables du département de Bakel de recevoir, eux aussi, enfin comme les rois « DAKAROIS » leur kit alimentaire avant qu’ils ne meurent de faim.

Idrissa Diarra, bakelinfo.com


Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 193 invités et aucun membre en ligne